Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Banque mutualiste

Banque mutualiste

Définition

La loi bancaire de 1984, toujours en vigueur sur ce point, parle de "banque mutualiste ou coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. ". Banque mutualiste est donc devenu aujourd’hui, dans le droit français, synonyme de banque coopérative Banque coopérative Définition *. Cependant, historiquement, une différence existait. Les banques mutualistes, fondées sur le modèle Raiffeisen, n’avaient pas de capital social (comme les mutuelles)  : leur stabilité financière reposait sur un engagement solidaire de leurs membres à combler les pertes éventuelles (si les réserves constituées n’y suffisaient pas). Alors que les banques coopératives avaient un capital constitué de parts sociales souscrites par les sociétaires.

Nous suivre