Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Pour une autre économie > Evaluer les impacts sociaux et environnementaux

Evaluer les impacts sociaux et environnementaux

 

La crise amène à reconsidérer le partage de la valeur entre les différentes parties prenantes de l’entreprise (en particulier les salariés), mais aussi à valoriser d’autres modes de gouvernance, d’innovation, d’encadrement des salaires et d’affectation des bénéfices, comme ceux pratiqués au sein de l’ESS. Il y a en fait un besoin impératif d’affirmer un nouveau paradigme d’entreprise.


En particulier, la performance de l’entreprise ne peut plus être strictement économique, mais doit être aussi sociale et écologique et mesurée comme telle.

L’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
est pionnière d’une telle orientation. Les entreprises d’insertion par exemple réussissent quand elles ont un modèle économique valide et pérenne ; mais aussi quand elles parviennent à insérer durablement sur le marché du travail des personnes en difficulté sociale. Leur performance est double, économique et sociale.

L’ESS ouvre la voie au futur suivant : dans 15 ans, les entreprises, toutes les entreprises, devront rendre compte non seulement de leur création de richesses économiques mais aussi de leur utilité sociale, de leur bilan carbone et de leur empreinte écologique. Cela sera une norme sociale. Les propositions présentées dans cette partie s’inscrivent dans cette perspective. Elles s’appliquent aussi bien aux entreprises classiques qu’aux entreprises de l’ESS.

Nous suivre