Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Pour une autre économie > Pour un Etat investisseur social

Pour un Etat investisseur social

 

Pour sortir d’un soutien public purement conjoncturel et contracyclique, l’ESS doit revendiquer avec d’autres (Clerc, 2008, Delors, Dollé, 2009) qu’investir dans le social est un enjeu majeur de la sortie de crise.

Le plan de relance a ciblé des secteurs (automobile, bâtiment) dans lesquels l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
est peu ou pas présente. Il est justifié au nom d’un investissement dans des infrastructures à même d’améliorer l’emploi dans l’immédiat et la compétitivité à long terme de l’économie.

Il importe d’investir massivement sur les services d’intérêt général (petite enfance, aide à domicile, éducation et formation, préservation de l’environnement, culture, accompagnement et insertion professionnelle, etc.) dont une large part est mise en œuvre par l’ESS. La puissance publique doit changer de regard sur ces services, en ne les considérant plus comme un coût qu’il convient de minimiser mais comme un investissement socialement, écologiquement et même économiquement rentable pour la collectivité, à moyen et long terme.

Nous suivre