Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > 2ème visite de la communauté apprenante « PTCE Renouveau productif » dans (...)

2ème visite de la communauté apprenante « PTCE Renouveau productif » dans l’Oise

Impression ForumPublié le 28 mars 2014 

Le PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. en Pays de Bray a reçu, le 18 mars 2014, à la Chapelle aux Pots dans l’Oise, une quinzaine de membres de la communauté apprenante PTCE Renouveau productif* venus du Jura, de Haute-Savoie, de Marseille, de Romans, de Loire-Atlantique et du Vaucluse.

Dans le prolongement de la visite conduite le 20 novembre 2013 auprès du PTCE ESS et Eco construction porté par Alvéole en Haute Savoie, cette visite prolonge les travaux de la communauté apprenante PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. Renouveau productif animée par COORACE et Pôle Sud ARCHER avec l’appui du Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, dans le cadre la démarche nationale inter réseaux PTCE

Cette 2ème visite a tout d’abord permis de découvrir l’expérience et les projets du PTCE en Pays de Bray, lauréat de l’appel à projet interministériel en janvier 2014. Sur un territoire rural situé à la croisée de l’Oise, de l’Eure et de la Seine-Maritime, le PTCE en Pays de Bray est un regroupement d’acteurs dont l’objet est la création d’activités économiques et d’emplois accessibles aux personnes qui en sont éloignées. Il est animé par la Maison d’Économie Solidaire, une société coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. d’intérêt collectif (SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif ), qui regroupe 6 structures (association Association Définition de services à la personne, association intermédiaire, organisme de formation, SARL de gestion d’espaces verts, association sur l’éco construction, association de réemploi des déchets) et mobilise 35 coopérateurs (notamment la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, des entreprises locales et l’Institut Godin). Consolidant 145 ETP (équivalents temps plein) et générant un chiffre d’affaires de 4,4 millions d’euros, les membres du PTCE mobilisent la coopération autour de deux axes de développement principaux : les éco-activités (formation aux métiers verts, coopérative d’artisans, activités de réemploi, etc.) et les services de proximité (travail avec de nouveaux territoires, développement d’une plateforme de formation, création de nouveaux services, etc.). Le PTCE en Pays de Bray s’appuie également sur le travail d’évaluation et de reconnaissance de l’innovation sociale engagé par la MES depuis plusieurs années en partenariat avec l’Institut Jean-Baptiste Godin.

Grâce à une séquence d’animation conduite par Michel Adam (Labo de l’ESS) autour du référentiel d’action PTCE, cette visite a également permis de partager les éléments de définition des PTCE et d’identifier des éléments caractéristiques de ces PTCE Renouveau productif. Leur volonté de contribuer au dynamisme économique du territoire, leur ancrage territorial et les partenariats qu’ils nouent avec d’autres acteurs du territoire (tout particulièrement les entreprises locales) sont des dimensions clefs de ces PTCE.

Enfin, les échanges ont souligné des problématiques essentielles pour ces PTCE, pour lesquelles les membres de la communauté souhaitent être forces de proposition, en coopération :

  • Activer des financements adaptés en soutien à ces PTCE : l’ingénierie, l’animation et la coordination dans la phase de lancement du PTCE engendrent de forts besoins en trésorerie ; le déploiement de projets et le changement d’échelle nécessitent un soutien élargi, y compris aux investissements.
  • Communiquer pour faire reconnaître ces dynamiques, en s’appuyant sur l’histoire de ces pôles puis sur l’identification et l’évaluation de leurs impacts tant qualitatifs que quantitatifs pour le développement du territoire.
  • Poser des méthodes et outils en soutien à la structuration et au développement de ces pôles, permettant de garantir le respect des valeurs qui ont présidé à leur constitution et des principes de coopération et de soutien à l’innovation socio-économique sur le territoire.

Cet article est disponible sur le site de Coorace.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’alchimie de l’écosystème financier solidaire

Transformer l’emploi, redonner du sens au travail

Nous suivre