Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > À Montpellier, l’évaluation de l’impact social en question

À Montpellier, l’évaluation de l’impact social en question

Impression ForumPublié le 22 novembre 2019 

Concilier performance économique et performance sociale, contribuer à un monde plus solidaire, produire un effort collectif pour un progrès utile. Mais comment mesurer l’impact social de ces ambitions, portées par l’économie sociale et solidaire ? Ce sont les enjeux et les méthodes autour de cette question qui étaient à l’honneur des 4e Rencontres de l’innovation sociale à Montpellier le 19 novembre. Parmi les intervenants, Hugues Sibille, président du think tank national Le Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
.

Le 19 novembre, l’Union régionale des Scops Occitanie (Urscop) pôle Méditerranée organisait la 4e édition des Rencontres de l’innovation sociale à Montpellier, en collaboration avec la Région Occitanie et le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux). Cette manifestation, qui a lieu tous les deux ans, avait pour thématique 2019 l’évaluation de l’impact social (responsabilité sociale des entreprises, performance extra-financière, retour social sur investissement, entreprises à mission...).

Mais alors, simple social washing ou réel engagement sociétal des entrepreneurs ? Xavier Châtellier, le co-président de l’Urscop Occitanie, souligne en préambule que « l’impact social est aujourd’hui reconnu comme un levier de développement économique ». Son évaluation est donc incontournable, que ce soit pour solliciter les investisseurs, convaincre les parties prenantes ou piloter une activité.

Une vingtaine d’intervenants (chercheurs, entrepreneurs, financeurs) s’est déplacée à Montpellier pour échanger méthodes, expériences et témoignages autour de cette question, venus de Belgique, Suède, Maroc, Tunisie, Algérie, Turquie, Royaume-Uni et Portugal.

Lire la suite sur le site de La Tribune

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre