Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > Acokima, une SCOP au service des nouvelles dynamiques territoriales

Acokima, une SCOP au service des nouvelles dynamiques territoriales

Impression ForumPublié le 9 juillet 2014 

"Mieux comprendre pour mieux agir", c’est ce qui constitue l’offre de la SCOP SCOP Société coopérative et participative ACOKIMA qui diffuse une méthode participative d’intelligence territoriale au sein d’observatoires locaux.
Les services proposés, co-constructions entre chercheurs et acteurs publics et privés sont de l’ordre de l’ingénierie de projets territoriaux à forte composante écologique et solidaire et sont à même de nourrir les innovations sociétales et les formes d’économie innovantes dont la dynamique de transition socio-écologique a besoin pour aboutir.

La méthode CATALYSE
Les conditions de l’action changent et il est devenu impératif d’accroître les capacités de prise en compte de la complexité. Il y a, là, de véritables enjeux de réinvention dans la fabrique des politiques publiques et de la co-production citoyenne des territoires.

Dans ce contexte, la méthode CATALYSE, issue de la recherche publique et éprouvée depuis 20 ans en Europe et dans le monde, répond aux besoins de consortiums d’acteurs publics et privés qui souhaitent argumenter, gérer et évaluer leurs projets territoriaux, en particulier les impacts environnementaux, sociaux et économiques. Elle intéresse les collectivités territoriales, les entreprises, l’économie sociale et solidaire, l’économie verte, les associations, les services publics, que ce soit à l’échelle d’un quartier ou d’un pays.

Cette méthode instaure une dynamique d’intelligence collective à l’échelle locale basée sur le partage des indicateurs publics et des informations que les acteurs collectent dans le cadre de leurs contacts professionnels et au moyen d’enquêtes. Sa mise en œuvre intéresse l’échelle territoriale sans que cela soit au détriment de l’échelle individuelle et concoure à mobiliser la participation des acteurs à la gestion des collectivités auxquelles ils appartiennent.

Pourtant, comme le souligne, Jean-Jacques Girardot, « il est encore fréquent de constater la pratique d’interventions de type "drone territorial", relevant de processus exclusivement descendant qui décide de projet de développement sans jamais demander leur avis aux personnes qui habitent le territoire concerné ».

Les apports pour la communauté territoriale
Avec la méthode CATALYSE, les acteurs sont initialement associés à une enquête multi-sectorielle sur les besoins des habitants dans le cadre d’ateliers et via des espaces virtuels. Ils définissent un questionnaire et collectent les besoins exprimés par les habitants, puis évaluent les services qu’ils proposent en les confrontant avec ces besoins et avec les indicateurs qui expriment les potentialités du territoire, engageant ainsi un diagnostic territorial. Des services de communication et de co-construction facilitent la coopération des acteurs et la participation des habitants et permettent de mettre en œuvre ces outils en faisant circuler l’information entre eux et vers les habitants.
Par ailleurs, des services de formation et d’accompagnement permettent aux acteurs de s’approprier les outils et la méthode. L’ensemble concoure au transfert des compétences techniques, afin que l’observatoire fonctionne progressivement de façon autonome.

Au final, l’intérêt est de pouvoir auto-évaluer l’utilité sociale des services que l’on crée et de développer une plus grande capacité à rendre compte de ce qui a été accompli, réalisé, obtenu avec une approche plus qualitative.

Commentaires

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.