Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Thèmes de travail > Transition énergétique citoyenne > 1 000 structures de l’ESS s’engagent > Agir c’est simple

Agir c’est simple

Impression ForumPublié le 19 octobre 2015 

A quoi est-ce que nous nous engageons et comment faire pour tenir notre engagement ? Vous trouverez ici, pour chacun d’entre eux, les précisions sur ce que recouvre chaque engagement et une série de conseils et de liens qui vous aideront à les concrétiser simplement.


Ils se sont engagés, retrouvez leur témoignage ici !

Enercoop est le seul fournisseur d’électricité renouvelable en coopérative (Scic SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif ) à proposer une offre 100 % renouvelable, en contrat direct avec des producteurs indépendants. Enercoop propose un modèle énergétique responsable, local et citoyen, grâce à son réseau de 10 coopératives locales et au réinvestissement de ses bénéfices dans des projets d’énergie renouvelable.

Changer de fournisseur, rien n’est plus simple : une facture, un RIB, trois clics de souris, la souscription en ligne prend 5 minutes. Pas d’intervention sur votre compteur, pas de risque de coupure d’électricité, pas d’engagement dans la durée.

Avec Enercoop, c’est le vrai prix de l’énergie non-subventionnée qui est payé, maitrisé et équitable pour le producteur et le consommateur. Actuellement, son tarif est environ 15 % plus cher que le tarif réglementé d’EDF. Inaccessible ? Et l’écart se réduit d’année en année, le tarif d’Enercoop n’ayant pas bougé depuis 10 ans alors que celui d’EDF augmente chaque année. Parité en vue d’ici 3-4 ans.

Vous pouvez également devenir sociétaire de la coopérative et ainsi participer à la gouvernance Gouvernance Définition de ce projet citoyen, selon le principe une personne = une voix ! C’est simple : lors de la souscription, vous pouvez prendre une ou plusieurs parts (100 €) pour rejoindre les 15 000 coopérateurs actuels.
Découvrez le projet Enercoop sur son site et laissez-vous guider.

Faire un diagnostic de sa consommation d’énergie

Première étape pour établir un plan de réduction de sa consommation d’énergie, en identifiant les sources d’économie ou de gaspillage.

Les petites structures peuvent contacter un des 250 Espaces Info Energie, développés par l’Ademe et les collectivités, qui offrent un conseil gratuit en matière de maîtrise de l’énergie et d’énergies renouvelables. Pour connaitre le plus proche de chez vous : 0810 140 240.

Pour les structures plus importantes gérant un parc immobilier ou un outil industriel qui nécessitent un diagnostic plus lourd, le recours à un prestataire spécialisé peut être subventionné par l’Ademe, à hauteur de 50 à 70 %. Les directions régionales de l’Ademe peuvent conseiller et orienter pour la mise en place de ce type de diagnostic.

Enfin, pour certaines activités, les CCI (Chambres de commerce et d’industrie) (exemple : CCI de Paris) ou certaines organisations professionnelles peuvent vous accompagner dans la mise en place d’un diagnostic.

Élaborer un plan pluriannuel de réduction de sa consommation d’énergie

Le diagnostic de sa consommation d’énergie fait apparaitre de nombreuses pistes de réduction. Certaines passent par de simples modifications des habitudes et gestes du quotidien, d’autres nécessitent quelques achats de petit matériel (lampes basse consommation…), d’autres enfin peuvent demander des investissements plus lourds (rénovation thermique du bâti, changement de matériels énergivores…).

Tout ne peut se faire en un jour. Construire un plan sur deux ou trois ans permet d’étaler dans le temps les actions à mener et les éventuels coûts correspondants. Plusieurs outils peuvent vous y aider :

Pour les petites structures, le guide 100 Ecogestes Familles à Energie positive initialement conçu pour les particuliers, permet de repérer toute une série d’actions de réduction de la consommation que vous pouvez intégrer dans votre plan d’action.

Pour le choix de matériels plus économes (éclairage, informatique, électroménager, automobile), le guide Topten compare les performances énergétiques de nombreux modèles.

Pour ceux qui souhaitent mettre en place un système de management environnemental, les CCI et l’Ademe, avec le soutien de l’AFNOR ont mis en place la démarche EnVol, spécialement conçue pour les entreprises de moins de 50 salariés. Il s’agit d’une méthode simplifiée, qui donne accès à une labellisation beaucoup plus légère que la norme ISO 14001.

Pour les structures plus importantes, le guide Ecoresponsabilité de l’Ademe offre de nombreuses ressources, et des outils en ligne pour faire son diagnostic, élaborer son plan d’actions, le suivre tout au long de son déroulement et bénéficier de retours d’expériences.

Participer à des projets citoyens d’énergie renouvelable, en prenant une ou des parts dans Energie Partagée ou via un compte d’épargne à la NEF

S’engager directement dans un projet citoyen de production d’électricité renouvelable n’est pas forcément accessible à toutes les structures de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
. Mais vous pouvez le faire en passant par la plateforme Energie Partagée ou en confiant une partie de votre épargne à la NEF. Garantis 100 % ESS !
[
Energie Partagée accompagne et finance des projets d’économie d’énergie et d’énergies renouvelables, maîtrisés par les citoyens et les collectivités. En prenant une ou plusieurs parts (100 €), vous participez à l’un des 30 projets dans lesquels Energie Partagée investit votre épargne et devenez ainsi coproducteur d’électricité renouvelable.


La Nef est une banque éthique. Elle accorde des prêts à des projets qui œuvrent pour la transition énergétique et écologique. Vous pouvez y apporter votre pierre en plaçant une partie de votre trésorerie sur un compte à terme (1 à 7 ans, à partir de 500 €), une solution d’épargne éthique et solidaire.

La Nef et Energie Partagée animent la campagne « Épargnons le climat », pour vous permettre de choisir la façon dont est utilisé votre argent, en le mettant au service de la transition énergétique citoyenne. Ainsi, vous réduisez les émissions de gaz à effet de serre ; vous valorisez l’énergie locale : votre épargne reste sur le territoire ; vous contribuez à la création d’emplois locaux et non délocalisables.

Organiser un temps d’échange avec les salariés, adhérents, sociétaires… pour les encourager à faire de même

Vous avez fait le choix d’engager votre organisation pour une transition énergétique citoyenne. Toutes les personnes qui participent à sa vie peuvent en faire autant, à titre individuel. Nous sommes tous concernés. En leur proposant des actions concrètes qu’ils peuvent réaliser simplement, vous renforcez l’impact de vos propres engagements.

Vous pouvez organiser un temps d’échange spécifique en réunissant vos adhérents, vos sociétaires, votre équipe, vos partenaires… Pour ce faire, nous vous proposerons très prochainement ici un support Powerpoint.

Et de façon plus large, pour comprendre le changement climatique, ses enjeux et ses impacts, deux outils récents, très complets et parfaitement renseignés :

Et de façon beaucoup plus rapide (en 4 pages), la fiche Le BA ba du climat, établie par Reporterre.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les partenaires de la campagne

Nous suivre