Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Les Cahiers d’espérances > Axe 1 : Organiser

Axe 1 : Organiser

Impression Publié le 11 janvier 2012 

Mutualiser, coopérer, gouverner


Chacun des thèmes ci-dessous donnera lieu à un groupe de travail.

L’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
est un mouvement qui réinvente à toutes les échelles et sur tous les territoires notre rapport à l’économie, plus respectueux et démocratique. La biodiversité des initiatives développées démontre la maturité des acteurs de l’ESS dans l’analyse des besoins et l’expérimentation de différentes formes de réponses adaptées.

Toutefois, les acteurs souvent marginalisés manquent de réseau et d’organisation collective. Une plus grande efficacité passe par une mutualisation optimisée des différents outils et une meilleure circulation de l’information.

Afin d’accompagner les initiatives solidaires vers une plus grande efficacité, des supports de coopération et d’échanges sont développés : des plates-formes régionales de services aux particuliers, des pôles territoriaux de coopération économique… Ils permettent de repousser toujours plus loin les frontières de l’ESS.

Thème 1 : Etendre la collaboration entre les acteurs de l’ESS ; mutualiser les outils financiers, techniques et humains

Les entreprises sociales et solidaires forment un formidable réseau de compétences générateur d’emplois et de croissance. Pour mieux bénéficier de ce tissu d’entreprises et d’associations, les acteurs de l’ESS mutualisent les outils dont ils disposent, qu’ils soient financiers, techniques ou humains. Les cahiers illustrent différentes initiatives ouvrant la voie au développement de la collaboration entre les acteurs de l’ESS.

Thème 2 : Organiser le triptyque : Etat, Privé, ESS.

L’ESS est un modèle indissociable de l’économie classique. Elle en pallie les errements, remet en cause ses fondements mais n’en est pas pour autant séparée. Entreprises privées et acteurs de l’ESS peuvent ainsi être concurrents ou associés. L’Etat et les collectivités locales sont des partenaires permanents de l’ESS.

Assurer le lien entre Etat, secteur privé et ESS, c’est permettre à cette dernière d’exister, d’être plus efficace et mieux représentée sur les territoires. Les initiatives de l’ESS deviendront ainsi le moteur de la transformation du système économique actuel.

Thème 3 : Développer coopérations et partenariats des acteurs sur les territoires à travers les pôles territoriaux de coopération économique (PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. )

Comment coopérer dans les territoires pour faire face à la crise, innover et changer d’échelle ?

Dans un contexte de crise et de concurrence exacerbée, des coopérations économiques entre acteurs, entreprises et collectivités, souvent initiées par des organisations et réseaux de l’ESS, autour d’’un projet de développement local commun se multiplient. Plusieurs prennent l’appellation de « pôles » pour signifier un engagement mutuel dans la durée, la recherche d’une taille critique, un partenariat multi-partie prenantes, un investissement commun dans l’innovation, l’aménagement collectif d’un lieu à forte visibilité

Les PTCE sont une forme structurée et novatrice des coopérations et mutualisations économiques dans les territoires. Ils peuvent se définir comme des regroupements, sur un territoire donné, d’’initiatives, d’’entreprises et de réseaux de l’ESS associé à des PME socialement responsables, à des collectivités locales, à des centres de recherche et des organismes de formation. Ils mettent en œuvre une stratégie commune et continue de coopération et de mutualisation au service de projets économiques innovants de développement local durable.

Un groupe de pilotage travaille déjà sur ce thème : en savoir plus sur le thème 3.