Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Les Cahiers d’espérances > Axe 4 : Développer

Axe 4 : Développer

Impression Publié le 11 janvier 2012 

Prévention, Développement durable, Innovation


Chacun des thèmes ci-dessous donnera lieu à un groupe de travail.

Le développement de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
est une source de croissance durable importante pour l’économie et l’emploi, sa capacité d’innovation est immense. Son impact le plus souvent local et son manque de visibilité l’empêche toutefois d’être reconnue à sa juste valeur. Pour se développer, elle doit encourager toujours plus la créativité, attirer les investissements privés et publics, sensibiliser la population aux valeurs de l’ESS et organiser des circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts qui créent de nouveaux liens entre producteurs durables et solidaires et consommateurs.

Faire changer l’ESS d’échelle peut alors permettre à d’autres populations de profiter des initiatives d’entrepreneurs sociaux ayant identifié des besoins locaux. Cela peut passer par un élargissement de l’initiative sur d’autres territoires ou à encourager de nouveaux entrepreneurs à répliquer un modèle.

Thème 10 : Développer l’innovation sociale de l’ESS

L’innovation est au cœur du développement et de la vitalité de toute entreprise y compris l’ESS. Sur tous les territoires, les innovations sociales développent des réponses singulières aux problématiques sociales. C’est par ce levier que l’ESS se donne les moyens d’être un facteur de croissance à long terme.

Développer l’ESS, c’est aussi lui permettre de perdurer face aux sociétés de capitaux dans des domaines où elle a historiquement innové comme dans le secteur du service à la personne.

Thème 11 : Développer le concept et l’organisation des circuits courts au sens large : habitat, culture, santé, alimentation...

La notion de territoire est permanente dans la démarche de l’économie sociale et solidaire.

Le concept de circuit court, s’il a été développé par les AMAP AMAP Une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) est un partenariat entre un groupe de consommateurs et un ou plusieurs producteurs locaux, reposant sur un contrat solidaire et fonctionnant en circuit court. , reste un concept totalement intégré pour beaucoup d’acteurs de l’ESS que ce soit dans le domaine des services, de la formation, de la santé mais aussi pour les monnaies complémentaires. Démultiplier ces initiatives solidaires peut se faire par la dissémination de modèles de structures solidaires ou par la création de franchises solidaires dépassant l’échelle des territoires.

Seront étudiés sous cet angle spécifique comment ce concept permet d’être un levier de collaboration avec l’ensemble des partenaires publics et privés.

Thème 12 : Promouvoir et développer les structures et les acteurs de l’ESS qui construisent des actions de prévention, d’accompagnement, de formation et de sensibilisation adaptés à l’évolution des besoins sociaux, écologiques et économiques, vers un changement d’échelle

L’approche économique de l’ESS est trop souvent méconnue par le grand public. Pour être plus visible, elle doit développer sa communication. Afin de changer de dimension, les acteurs de l’ESS défendent une culture d’entreprendre collectivement, échangent avec les populations locales et les associent dans des évènements culturels.