Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Partenariats médias > Le Labo dans Carnets de campagne > Carnets de campagne avec Amandine Albizzati

Carnets de campagne avec Amandine Albizzati

Impression ForumPublié le 25 septembre 2019 

Dans le cadre de notre partenariat avec l’émission Carnets de campagne sur France Inter, Philippe Bertrand recevait mercredi 25 septembre 2019, Amandine Albizzati, Directrice des relations institutionnelles à la NEF et membre du Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. .

Nous avons décidé aujourd’hui de vous donner quelques pistes sur la finance solidaire.

Si je joue avec les mots, il y a d’un côté une finance solitaire et de l’autre côté la version solidaire. La première répond avec intéressement aux besoins d’un particulier, d’une entreprise ou d’un projet personnel. La seconde est plus axée vers un projet de développement durable ou vers une entreprise sociale Entreprise sociale Entreprise de l’ESS alliant activités marchandes, finalité sociale, et service de l’intérêt général. Elle peut ainsi être sociale dans une dimension client ou par ses salariés (ciblant ou employant des personnes fragiles) par la vocation de ses produits et services ou par ses statuts. Une association adoptant une démarche entrepreneuriale et veillant à sa pérennité économique est ainsi une entreprise sociale. . Plusieurs organismes permettent aujourd’hui d’obtenir un financement solidaire constitué à partir d’une épargne tout aussi solidaire. En quoi ces financements sont-ils solidaires ? Parce qu’ils reposent sur des prêts à taux zéro ou apportent des garanties que les banques classiques refusent d’avancer ou encore, parce qu’ils procèdent d’un financement participatif qui se veut totalement transparent. Et puis, ils sont solidaires, car ils défendent des projets d’intérêt général Intérêt général La formule intérêt général désigne la finalité d’actions ou d’institutions censées intéresser et servir une population considérée dans son ensemble.

Source : Wikipedia
ou à utilité sociale. Exemple emblématique de cette finance : la NEF, (nouvelle économie fraternelle) coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. financière créée en 1988. Nous accueillons aujourd’hui dans les Carnets Amandine Albizzati, directrice des relations institutionnelles à la NEF, membre du Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. .

Lire l’intégralité de l’article et (ré)écouter l’émission ici

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre