Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Agenda > Comment les acteurs sociaux et humanitaires pourraient profiter des (...)

Comment les acteurs sociaux et humanitaires pourraient profiter des nouvelles pratiques de diffusion numérique des informations ?

Mardi 11 juin 2013 13:30-18:00 Etalab / 20 avenue de Ségur, 75007, Paris (Metro Segur, L10)
Impression ForumPublié le 21 mai 2013 

Le 11 juin prochain, le Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, Etalab - la mission du Premier Ministre en charge de l’ouverture des données - et Libertic organisent dans le cadre du CoDesign de data.gouv.fr une rencontre exclusivement dédiée aux représentants des ONG et structures de l’Economie Sociale et Solidaire pour s’initier à l’ouverture des données et identifier les opportunités pour leur organisation.

Dans un monde parfois opaque et complexe, la crise de confiance des citoyens, consommateurs et usagers se caractérise par une attente toujours plus croissante de transparence et de lisibilité : traçabilité de la chaîne alimentaire, transparence sur les financements et les subventions alloués, accès aux informations sur la santé... Parallèlement, le contexte financier impose aux organisations d’optimiser leurs ressources et d’apprendre à profiter des opportunités des nouvelles technologies dans le développement de leurs activités. Le mouvement d’ouverture de données numériques (open data Open data ou mouvement d’ouverture des données ) constitue aujourd’hui un élément de réponse à ces défis.

Ces nouvelles pratiques autour du libre accès aux données numériques permettent aux organisations d’asseoir une légitimité, optimiser la gestion des projets, fédérer un plus large public, mutualiser les ressources et diminuer les coûts de production.

  • En quoi consiste l’ouverture des données ?
  • Où en est-on en France et quels projets se développent ?
  • Comment contribuer à une meilleure publication de données à travers le CoDesign de data.gouv.fr ?
  • Quelles opportunités dans les domaines de la solidarité, la santé, l’environnement ou la démocratie ?
  • Comment les acteurs sociaux peuvent-ils concrètement profiter de l’ouverture ?
  • Quels outils et supports pour systématiser les initiatives de publication ou réutilisations de données numériques ?

Programme

  • 13h30-14h00 Accueil
  • 14h00-15h30 Présentations
  • L’ouverture des données publiques - Etalab
    L’ouverture des données publiques se développe à travers le monde depuis 2009.
    _ Qu’est-ce que l’ouverture des données ?
    _ Quel est le rôle d’Etalab dans son développement en France ?
    Le Service du Premier Ministre en charge de l’ouverture des données publiques reviendra sur les principes et objectifs de l’ouverture des données, le contexte juridique en France et les actions de la mission Etalab.
  • Patients, usagers et consommateurs en mal de données ouvertes -UFC que Choisir, OpenfoodFacts
    Face à l’accumulation de scandales sanitaires et financiers, la société civile se mobilise pour demander l’accès à des informations jusque-là confidentielles.
    L’UFC que Choisir reviendra sur la difficulté d’accès à certaines informations, les moyens mis en oeuvre pour la contourner et son rôle dans l’initiative Transparence Santé qui demande l’ouverture des données dans le domaine de la santé (prescriptions, conflits d’intérêts des laboratoires)
    Lorsque les données numériques restent inaccessibles, des citoyens s’organisent pour reconstituer les informations. Open Food Facts est une plateforme collaborative qui propose aux internautes de renseigner les informations nutritionnelles présentes sur les produits alimentaires afin de créer une base de données librement réutilisable par tous.
  • Comment la société civile fait-elle pression pour demander la libre information ?
  • Comment les projets de données ouvertes facilitent-ils les mobilisations ?
  • La solidarité internationale développée sur les données ouvertes - OpenStreetMap, OKFN France
    Des cartes libres, collaboratives et gratuites sont une ressource de grande valeur pour de nombreux projets humanitaires. C’est particulièrement le cas dans des parties du monde où les cartes sont incomplètes ou rapidement obsolètes à cause de changements rapides sur le terrain. OpenStreetMap est un projet collaboratif dont le but est de créer une carte libre et ouverte du monde entier en accumulant les contributions des volontaires et en ouvrant les données géographiques. Le projet HOT (Humanitarian Openstreetmap Team) développe de nombreux projets humanitaires en Haiti, Côte d’Ivoire, Ouganda en lien avec la Croix Rouge.
  • Quelles opportunités de cette carte pour les actions humanitaires ? Exemples concrets d’utilisations et bénéfices pour les organisations.

    La transparence des financements dans les actions humanitaires est une demande de plus en plus pressante de la part des citoyens et financeurs.
    Samuel Goeta de l’Open Knowledge Foundation France présentera le projet IATI d’ouverture de données financière des ONG afin de mieux rendre compte des actions, ainsi qu’une série d’outils développés par la fondation Fondation Définition pour faciliter le développement de projets en matière de publication, de transparence, et de développement de projets.

  • La démocratie redessinée par les données ouvertes - RegardsCitoyens, Decider Ensemble, FING _
    Regards Citoyens réutilise les données publiques pour alimenter le débat public. En 2010,cette association Association Définition a collaboré avec Transparency International France pour améliorer la transparence des lobbying et cartographier les thèmes d’influence à l’Assemblée Nationale.
  • Comment associations et citoyens se mobilisent pour collecter des informations et les faire parler ?
    L’association Decider Ensemble a pour objet de promouvoir et de développer une culture du dialogue et de la concertation en matière de prise des décisions. Elle a publié en 2012 le guide "Ouverture des données publiques et participation, quels enjeux démocratiques ? "
  • Quels risques et opportunités de l’usage des données ouvertes dans la concertation ?
    Amandine Brugiere de la Fing présentera les Infolabs. Peu d’acteurs de la société civile ou de citoyens se sont emparés des données ouvertes en France.
    Savoir repérer, produire, comprendre, utiliser, échanger des données utiles à son activité devient une condition d’efficacité des acteurs publics et associatifs. La Campagne Infolab entend développer une culture de la donnée au sein des organisations notamment associatives. En lien avec un grand nombre de partenaires, il s’agit d’expérimenter des dispositifs de médiation entre les besoins et les projets.
  • Combien d’organisations et de citoyens sont aujourd’hui en capacité de tirer partie de la production, réutilisation, exploitation des données ? Quelles méthodes pour faciliter l’appropriation ?
  • 15h30-15h45 Echanges entre les intervenants et les participants
  • 15h45-16h00 Pause
  • 16h00-17h45 Ateliers participatifs
  • Ces ateliers auront pour objet de répondre aux questions des participants, de présenter plus amplement les projets des intervenants, d’identifier les opportunités pour chaque organisation présente ou encore conseiller dans la mise en oeuvre d’un projet de publication ou réutilisation de données ouvertes.
    Les participants seront répartis par groupes thématiques (aide humanitaire et solidarité, dialogue social territorial, santé, environnement et démocratie) mais pourront également proposer sur place des thèmes de groupe ou des sujets spécifiques à approfondir.
  • 17h45-18h Restitution
    Constats, retours, propositions de projets, ateliers ou rencontres futures

Nous attirons votre attention sur le fait que cette réunion à pour objectif d’ouvrir une démarche régulière de réflexion des acteurs ONG et ESS autour de ces thématiques.
L’inscription est gratuite mais du fait d’un nombre de places limitées, cette rencontre est dédiée en priorité aux représentants d’ONG et structures de l’ESS à vocation nationale.
Les autres inscriptions sont possibles mais ne seront validées que dans la limite des places disponibles.

Pour vous inscrire : http://ess-ong-opendata.eventbrite.fr/

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.