Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Pour une autre économie > Favoriser l’entrepreneuriat social et solidaire > Construire un « référentiel métier » de l’entrepreneur social et (...)

Construire un « référentiel métier » de l’entrepreneur social et solidaire

Impression ForumPublié le 28 novembre 2011 

Les notions « d’entrepreneuriat », « d’entreprise » et « d’entrepreneur » ont fortement progressé ces dernières années au sein de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
(sans faire pour autant consensus). En témoigne par exemple l’émergence récente du concept « d’entreprise associative » au sein des pouvoirs publics (rapport Langlais, rapport Morange) comme au sein du mouvement associatif (CPCA), pour des raisons à la fois défensives (se professionnaliser pour faire face au désengagement de l’Etat) et offensives (montrer qu’une autre entreprise est possible, être reconnu comme acteur économique à part entière).


La nouvelle définition de la Commission européenne (2003) : « est considérée comme entreprise toute entité, indépendamment de sa forme juridique, exerçant une activité économique. Sont notamment considérées comme telles les entités exerçant une activité artisanale ou d’autres activités à titre individuel ou familial, les sociétés de personnes ou les associations qui exercent régulièrement une activité économique ». Elle recoupe d’ailleurs l’écrasante majorité des structures de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
.

La vision de l’entrepreneur dans l’ESS n’est pas stabilisée, elle se caractérise par différentes tensions. Ces tensions dessinent un large spectre de points de vue et de pratiques, qu’il importe de formaliser et structurer davantage, dans le cadre d’un référentiel métier de l’entrepreneur social et solidaire.

Un tel référentiel permettrait de mieux caractériser ses spécificités, dans sa relation aux administrateurs, aux salariés, aux autres parties prenantes ; sa pratique particulière du leadership et des fonctions managériales et commerciales ; sa gestion financière originale liée à l’hybridation des ressources.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre