Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > Les initiatives PTCE > Culture et Coopération (Loire)

Culture et Coopération (Loire)

Impression Publié le 9 septembre 2015 

Ce regroupement d'associations et d'entreprises coopératives culturelles de l'agglomération stéphanoise consolide un chiffre d'affaires annuel de plus de 3 millions d’euros, emploie 50 salariés et 250 intermittents, et est animé par plusieurs centaines d'associés, d'administrateurs et de bénévoles…

Accédez à la fiche au format PDF

L’histoire de Culture et coopération débute à Saint-Etienne dans les années 2000 avec quelques projets phares comme la création d’une scène de musiques actuelles ou la reprise d’un cinéma d’art et d’essai. D’autres projets et initiatives dans l’agglomération amènent les mêmes acteurs à travailler ensemble, à expérimenter la mutualisation et le partage de savoir-faire. En 2010, une quinzaine d’entreprises et associations initient une démarche pour structurer et formaliser les pratiques de coopération existantes : Le Fil (scène de musiques actuelles), Yes High Tech (prestataire technique son et lumière), Le France (cinéma arts et essais), Le Remue-Méninges (café lecture), Les Noctambules (producteur et diffuseur de courts métrages), CD1D (plateforme de producteurs indépendants de musique), La Fabrique (lieu de création et de résidence pluri-disciplinaire), la Baroufada (compagnie de musique percussives)… Ces structures décident de se regrouper en cluster, selon le modèle instauré en 1999 par la DATAR et créent l’association Association Définition Culture et coopération en octobre 2010.

Les bases d’une coopération : des projets, des valeurs, une reconnaissance

Les structures artistiques et culturelles sont réunies autour de valeurs de solidarité, de développement local durable, d’économie au service d’un projet social et d’intérêt collectif. Elles participent au développement sur le territoire d’un tissu innovant de projets et de professionnels de la culture. Leur objectif est de maintenir une offre diversifiée de services et de biens culturels, privée et indépendante. Culture & Coopération porte ainsi trois missions principales : développer une offre de services mutualisés – illustrée par exemple avec la création début 2012 d’un groupement d’employeurs pour la gestion, le contrôle de gestion et l’amélioration des systèmes d’information -, accompagner la création d’activités innovantes sur un mode coopératif - conception notamment du Mixeur, un nouveau lieu créatif mêlant projets numériques et offre culturelle, au cœur de l’ancienne manufacture d’armes -, soutenir les professionnels par la mobilisation de ressources - co-organisation notamment des rencontres nationales "Culture & développement territorial" avec l’Ufisc, la Cress CRESS Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire RA et Opale-CNAR Culture.

Culture & Coopération est principalement aidée par la Région Rhône-Alpes, la communauté d’agglomération de Saint-Étienne. L’association attend aujourd’hui un soutien du Ministère de la Culture : "nous militons pour une reconnaissance publique de la part de l’État et de ses délégations régionales (économie, travail, emploi, vie associative, etc.), qui n’ont pas développé de dispositif spécifique pour la structuration économique des organisations culturelles. L’aspect transversal de notre action ne favorise pas l’investissement des différents Ministères ou de leurs délégations régionales, très cloisonnés." Colin Lemaître, coordinateur salarié, appelle donc à une coopération entre acteurs publics pour soutenir le développement des pôles.

S’impliquer dans la démarche : des enjeux locaux et nationaux

Ce constat dépasse le simple cadre de Culture et coopération. En plus de la volonté pionnière d’expérimenter une démarche de coopération dans le secteur culturel, l’association souhaite aussi confronter ses pratiques et ses questionnements à ceux de pôles de coopération d’autres secteurs et participer au développement des pôles territoriaux de coopération économique.

Les enjeux restent toutefois importants au niveau local, pour contribuer au développement du pôle dans l’agglomération, convaincre les pouvoirs publics, les clients, fédérer les adhérents de l’association et les acteurs culturels locaux. La place du bénévolat et de l’engagement en service civique est conçue comme "un sas d’entrée progressive et de formation des individus". D’un point de vue fonctionnel, l’association a créé un intranet pour favoriser la collaboration et mutualise des ressources matérielles, application dans la pratique des valeurs qu’elle défend.

Article mis à jour le 09 septembre 2015.

Contact :
Colin Lemaître
colin.lemaitre@gmail.com
20 rue Saint-Joseph - 42000 Saint-Etienne
www.culture-cooperation.org

Carte des PTCE

Signez la charte des PTCE

Nous suivre