Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Agenda > Doit-on moraliser la rémunération des grands dirigeants ?

Doit-on moraliser la rémunération des grands dirigeants ?

Mardi 9 octobre 2012 19:00-21:30
Impression ForumPublié le 17 septembre 2012 

Le mardi 9 octobre, les "Alter Mardis : Parlons solutions" (AMPS) investissent La Bellevilloise (Paris) pour une soirée consacrée à la rémunération des grands dirigeants, avec Marc-Olivier Padis, Willy Pelletier, et Agnès Verdier-Molinié.


"Depuis de nombreuses années, les chroniques économiques sont alimentées d’affaires et de scandales portant sur le montant des rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques. Salaires excessifs, cumul des mandats, conditions de départs manifestement favorables, la crise économique a replacé ces questions au cœur des débats publics. Le projet de décret présenté par Pierre Moscovici le 13 juin dernier prévoit que la rémunération des dirigeants mandataires sociaux sera désormais plafonnée à 20 fois la moyenne des plus bas salaires des principales entreprises publiques. Cette mesure sera applicable dès sa publication au Journal Officiel pour la quinzaine d’entreprises où l’Etat est majoritaire.

Pour ce qui est de celles où l’Etat est actionnaire, mais pas majoritaire, ses représentants proposeront en conseil d’administration la mise en place de la nouvelle règle, mais ne pourront l’imposer. A travers cette décision, le Gouvernement entend moraliser les rémunérations des patrons d’entreprises publiques, au nom de la cohésion sociale et de l’exemplarité. Au-delà du symbole, plusieurs questions restent néanmoins en suspens : quel est le véritable périmètre de cette mesure ? Son efficacité est-elle garantie ? Existe-t-il des failles qui la rendront contournable ? Quel impact aura-t-elle dans la gestion de l’argent public ? Mais surtout, n’est-elle pas annonciatrice du débat à venir sur la limitation des salaires dans les groupes privés ?"

La 101e édition des "Alter Mardis : Parlons solutions" sera l’occasion de débattre de l’échelle des salaires dans l’entreprise publique.

Rendez-vous le mardi 9 octobre à 19h00, à La Bellevilloise (19-21 rue Boyer – 75020), autour de :
Marc-Olivier Padis, vice-président de Terra Nova
Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Fondation Définition Copernic
et Agnès Verdier-Molinié, directrice de l’IFRAP

Inscrivez-vous

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre