Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Économie sociale et solidaire : "Le changement d’échelle, c’est maintenant (...)

Économie sociale et solidaire : "Le changement d’échelle, c’est maintenant !"

Impression ForumPublié le 22 avril 2013 

"Les Ecossolies", l'un des PTCE témoins, a débuté le 16 avril son cycle de conférence sur le thème "Coopérer pour changer d'échelle". Retour sur cette journée avec le bi-média {Territoires}.

Source : Terri(s)toires, avril 2013

L’association Association Définition des Ecossolies, fer de lance de l’économie sociale et solidaire sur la métropole nantaise, a engagé cette semaine l’opération "Coopérer pour changer d’échelle". À travers quatre journées de conférences, d’ateliers et de débats, ce projet permet notamment de préparer avec les acteurs locaux le tournant de 2014. Dans moins d’un an, un "pôle de coopération" unique en France sera en effet inauguré sur l’Île de Nantes.

Espace Cosmopolis de Nantes, mardi 16 avril. La salle est bondée pour le lancement du cycle "Coopérer pour changer d’échelle" organisé par les Ecossolies. Le public est hétéroclite. Entrepreneurs et entreprises innovantes, banquiers ou décideurs publics côtoient en effet responsables d’associations de solidarité ou de coopératives agricoles. Mais malgré leurs différences, les présents partagent de nombreuses valeurs. Car ils sont pour la plupart membres de l’association les Ecossolies, créée en 2006, qui fédère les acteurs nantais de l’économie sociale et solidaire (ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
).

Toute la journée, conférences, ateliers, témoignages et tables rondes sont dédiés à la coopération et au partage ; avec plusieurs témoignages d’expériences réussies. C’est le cas par exemple de la Cantine numérique nantaise qui contribue au développement du coworking Coworking Définition et favorise la rencontre d’entrepreneurs complémentaires. "La Cantine a permis la naissance de nombreux projets collaboratifs", se réjouit Adrien Pogetti, délégué général d’Atlantic 2.0, l’association gestionnaire du lieu. L’agence de communication Scopic et le cabinet d’architecture Studio MS, eux, ont mutualisé leurs locaux avec d’autres structures. Avec réussite : la "colocation" leur a ouvert des dizaines de possibilités de partenariats avec leurs voisins.

Et la coopération est à l’œuvre dans tous les secteurs : les artisans locaux et les petites entreprises de production ont ainsi pu compter ces dernières années sur des événements comme l’Autre Marché ou La Folie des Plantes pour commercialiser leurs produits et leurs services dans des circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts et responsables.

Le futur Pôle de coopération de l’ESS nantais

Ce cycle de quatre journées sur le thème "Coopérer pour changer d’échelle" fait aussi figure de préparation accélérée. Car les Ecossolies anticipent leur changement de dimension avec un œil sur l’ère nouvelle qui s’annonce pour l’ESS de la métropole nantaise avec la construction du Pôle de coopération.

Sur l’Île de Nantes, des travaux de réhabilitation de la friche industrielle des établissements Larivière ont en effet commencé. Sur trois bâtiments et plus de 3 500 m², ce pôle unique en France proposera plusieurs types de services pour les structures de l’ESS : des bureaux à moindre coût et un espace de stockage, une pépinière-incubateur pour jeunes entreprises, un magasin collectif, une cantine animée par trois structures de l’insertion par le travail et un espace de 900 m² pour l’organisation d’événements.

Le Pôle de coopération poursuivra quatre objectifs détaillés par Marc Richard, récemment nommé directeur des Ecossolies : "lancer de nouvelles initiatives, renforcer la lisibilité de l’ESS et de ses acteurs sur le territoire, inscrire l’ESS au cœur du projet urbain de Nantes Métropole et développer de nouvelles synergies".

L’enjeu est double : permettre à l’ESS et ses acteurs de poursuivre le développement de la filière, symbolisé par la création d’un ministère dédié dans le gouvernement Ayrault, et renforcer sa crédibilité, aussi bien auprès du grand public que des décideurs publics et privés. Pascal Massiot, rédacteur en chef de la radio Jet FM et animateur de l’émission Comment vont les fourmis ?, également administrateur des Ecossolies, lance avec humour une formule qui secoue l’assistance d’un rire franc : "le changement d’échelle, c’est maintenant !"

Lire l’article sur le site

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre