Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > En Angleterre, les grandes banques vont publier leurs données sur les prêts (...)

En Angleterre, les grandes banques vont publier leurs données sur les prêts locaux

Impression ForumPublié le 20 août 2013 

Le 24 juillet dernier, le Secrétaire en chef au Trésor a annoncé que les grandes banques britanniques et étrangères allaient publier le détail de leurs prêts locaux aux petites entreprises et aux particuliers et ce, dans tout le pays.


C’est une étape majeure pour la transparence bancaire. A partir de janvier prochain, sept des banques les plus importantes (représentant quelques 80% des crédits) ont décidé de publier volontairement les informations concernant leurs prêts accordés.

Les données seront publiées trimestriellement par les deux principales fédérations bancaires, la British Banking Association Association Définition (banques privées) et le Council of Mortgage Lenders (banques mutualistes), par code postal (près de 10 000 au total). Elles concerneront trois classes de prêts critiques pour le développement local : les prêts et découverts aux PME, les prêts hypothécaires et l’ensemble des prêts personnels à l’exception des cartes de crédit.

Danny Alexander, Secrétaire en chef au Trésor Anglais a souligné que cet accord de transparence devrait renforcer la compétition et favoriser l’accès au crédit pour les TPE et PME. Pour le Gouvernement anglais, l’intérêt de l’accord est économique : grâce à la transparence des banques, les entreprises verront, avec une grande précision, quelles banques prêtent et dans quelles régions. Elles seront en mesure de mieux choisir, et surtout de mieux négocier avec les banques. L’accord annoncé inclut déjà la Royal Bank of Scotland, Lloyds Banking Group, HSBC, Barclays, Santander UK, Nationwide, Yorkshire and Clydesdale Banks (banques australiennes). L’adhésion d’autres banques est attendue.

Le communiqué de presse du gouvernement indique spécifiquement que le but de la publication des données bancaires est double :

  • Ouvrir à la compétition ce marché délaissé, c’est-à-dire à d’autres prêteurs (banques locales ou régionales, « Development Finance Institutions », qui sont semblables aux institutions de l’Economie sociale et solidaire)
  • Permettre aux entreprises d’identifier et de faire pression auprès des banques qui ne prêtent pas localement.

Pour sa part, le chef de la direction de la British Banking Association, Anthony Brown, a souligné que les banques membres de son association publieront des "milliers de données localisées" pour faciliter le crédit aux TPE et pour relancer l’économie anglaise. Il a souligné que la publication des données bancaires devrait "[...] favoriser les politiques publiques fondées sur les preuves d’efficacité sur le terrain".

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre