Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Le saviez-vous ? > ESS et développement durable : des dynamiques convergentes

ESS et développement durable : des dynamiques convergentes

Impression ForumPublié le 24 mai 2012 

Les dynamiques en faveur de l’économie sociale et solidaire et du développement durable répondent toutes deux à l’aspiration de la population à des pratiques éthiques : produire et consommer autrement, prendre en compte les urgences sociales et écologiques, replacer l’humain au centre des préoccupations…


Certaines structures sont pionnières des fillières de recyclage : depuis vingt-cinq ans, la fédération Fédération Selon la loi du 1er juillet 1901, « la fédération est une association qui regroupe d’autres associations. » "Envie" commercialise du matériel électroménager rénové par des salariés en insertion et intervient comme opérateur agréé de la collecte et du traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques.

D’autres structures se mobilisent pour la production et la distribution d’une offre agricole plus respectueuse de la planète : selon le mouvement inter-régional des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, le nombre actuel des AMAP AMAP Une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) est un partenariat entre un groupe de consommateurs et un ou plusieurs producteurs locaux, reposant sur un contrat solidaire et fonctionnant en circuit court. approche les 1.200 (dont 112 en Île-de-France), ce qui représente la consommation en circuit court de 50 000 familles et un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros.

Plusieurs dizaines d’associations agissent pour la sensibilisation et l’éducation à l’environnement : "Au fil de l’eau", forme non seulement ses salariés en insertion aux techniques écologiques d’entretien paysager, mais elle porte une mission d’éducation populaire, avec ses croisières pédagogiques. Les deux réseaux franciliens d’éducation à l’environnement et au développement durable que sont le "Graine Île-de-France" et "Vivacités Île-de-France" comptent parmi leurs adhérents près d’une centaine de structures sociales et solidaires.

Source : L’économie sociale et solidaire au service du développement durable, guide réalisé par L’Atelier-IDF et ARENE-IDF, février 2011.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre