Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > L’édito > Et si l’avenir nous donnait raison ?

Et si l’avenir nous donnait raison ?

Impression ForumPublié le 24 avril 2012 

La campagne électorale n’est pas véritablement centrée sur l’économie sociale et solidaire (ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
). Celle-ci transparait néanmoins dans la mise en cause d’une économie financiarisée engagée dans la poursuite effrénée de profits spéculatifs, incapable de répondre au dynamisme des territoires et aux besoins fondamentaux des populations.


Pourtant, nous voyons émerger des propositions qui, si elles ne s’approprient pas le terme d’économie sociale et solidaire, en partagent les fondements et les valeurs : l’économie du futur sera sociale et solidaire. Et c’est à nous d’y contribuer.

Il appartient au Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
de montrer le rôle majeur de cette économie sociale et solidaire en soulignant les initiatives qui ouvrent des voies nouvelles, en posant des questions aux décideurs et en proposant des solutions pour aller de l’avant sur ces voies.

C’est ce que nous faisons avec les membres du groupe de travail sur les "financements solidaires et responsables", pour répondre sur chaque territoire aux initiatives que les banques excluent trop souvent de leur champ d’intervention. C’est également ce que nous faisons avec ceux qui s’engagent dans la démarche des pôles territoriaux de coopération économique et dans un travail de fond sur les circuits courts.

Le Labo de l’ESS poursuivra ses travaux et rencontres tout le long de l’année, comme ce fût le cas le 27 mars. Vous prendrez connaissance de larges extraits du verbatim de la rencontre qui a réuni trois grands réseaux d’intermédiation financière, deux banquiers de l’économie sociale, l’initiateur de l’ONG "Finance Watch" et deux experts de la relation entre banque et société civile. Vous trouverez également les 4 questions posées aux candidats visant le changement du comportement des banques sur les territoires.

J’ai souhaité aussi traduire l’émotion causée par le décès de Raymond Aubrac en évoquant un souvenir personnel qui témoigne du lien contre les combats de la Résistance, de la libération et ceux d’aujourd’hui pour mettre en œuvre la coopération des salariés à la gestion de leur entreprise.

A l’heure où les grands groupes courtisent les entreprises sociales et ses entrepreneurs sociaux, où sont créées des chaires spécifiques à l’économie sociale et solidaire, où les jeunes aspirent à cette forme de société plus équitable, ses valeurs, son management plus responsable, sa gouvernance Gouvernance Définition plus démocratique, il est temps de changer d’échelle et de s’inscrire sérieusement dans la construction de ce modèle économique et de société.

Soyons tous acteurs du changement que nous voulons : contribuons ensemble à une plus grande reconnaissance de l’économie sociale et solidaire.

Claude Alphandéry

Commentaires

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre