Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Le saviez-vous ? > L’économie de la gestion des déchets

L’économie de la gestion des déchets

Impression ForumPublié le 17 janvier 2013 

La gestion des déchets est un véritable enjeu pour le développement des territoires. En 2009, la production d’ordures ménagères en France était de l’ordre de 374 kg par habitant (chiffres Ademe). Diminuer leur quantité passe notamment par leur revalorisation et de nouvelles activités naissent de ce récent besoin.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise des énergies (ADEME) réalise plusieurs publications, les Chiffres clés et Marchés et emplois des activités liées aux déchets, présentant des données disponibles en matière de gestion des déchets.

En 2008, tous matériaux confondus, en dehors du bois, les matières de récupération représentent 17 millions de tonnes, soit 42,9% sur une production totale de 39,5 millions de tonnes. Les déchets organiques ont permis de produire 1,87 millions de tonnes de compost, permettant une revalorisation en énergie renouvelable (4 461 gigawatt-heure d’électricité produit). L’amélioration de l’efficacité énergétique par l’éco innovation contribue à un renouvellement de l’activité économique.

En 2008, le chiffre d’affaire des services liés à la collecte et au traitement des déchets non dangereux est de plus de 5,23 milliards d’euros, soit une augmentation de 2,5%. En 2007, 130 100 emplois relevaient du secteur du déchet et de la récupération. Compte tenu de la sensibilisation grandissante des entreprises et de la population à ces questions, on peut supposer que ces chiffres sont en constante augmentation.

Pour démontrer que les entreprises gagnent à améliorer la gestion de leurs ressources, l’ADEME a réalisé une expérience auprès de 40 entreprises, afin de tester des actions pour optimiser l’utilisation de leurs ressources. En réduisant et en recyclant mieux leurs déchets, elles sont parvenues à une économie de 1,5 millions d’euros par an. Ce document vous explique comment, en fonction de l’activité, la localisation, l’effectif ou les déchets concernés. Téléchargez le document

Les recycleries, ou ressourceries, sont des structures destinées à la collecte et au tri des déchets d’objets encombrants des ménages ou des entreprises, pour développer une activité économique basée sur la valorisation des objets et surtout leur réemploi. Il s’agit aussi de sensibiliser les consommateurs à la réduction "à la source". Les recycleries contribuent à l’insertion et à la création d’emploi pérenne grâce à la formation et au développement des savoir-faire dans ces métiers. Elles offrent un service complet, orienté vers quatre fonctions essentielles : la collecte, le tri, la revente et la communication/sensibilisation. Depuis 2000, un réseau des recyleries et ressourceries a été créé à l’initiative des acteurs du Nord Pas de Calais, en Picardie. Il œuvre à consolider le concept et soutenir tant la création que le développement de nouveaux projets. Ce réseau rassemble aujourd’hui plus de soixante-dix membres en France et apporte des conseils et retours d’expériences aux collectivités et associations qui réfléchissent aux apports économiques, sociaux et environnementaux de ces structures sur les territoires. L’observatoire des ressourceries a été créé dans cette perspective. Chaque année, il publie un document libre d’accès qui présente les principales données sur l’activité des ressourceries en France. En 2011, les ressourceries ont collecté 18 818 tonnes de déchets. Les activités de vente, réutilisation, réemploi représente un chiffre d’affaire global de 4 907 294 euros. 1 300 salariés de ressourceries exercent en France. Si des données plus récentes ne sont pas encore disponibles, l’on peut supposer que ces chiffres sont en constante augmentation.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre