Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Les tribunes du Labo > L’économie sociale et solidaire, une économie qui a du sens

L’économie sociale et solidaire, une économie qui a du sens

Impression ForumPublié le 19 novembre 2012 

Une tribune de Jean-Louis Cabrespines, Président du CNCRES.

Le Mois de l’ESS bat son plein et, de territoires en territoires, les initiatives se multiplient.

Dans chaque région, les acteurs de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
se mobilisent
pour présenter, pour faire comprendre ce qu’est cette conception de l’économie dans laquelle le capital ne prime pas tandis que les personnes sont au centre du développement économique.

Ces actions sont d’autant plus importantes que, depuis quelques mois, des changements sont intervenus qui montrent l’intérêt portée à l’économie sociale et solidaire.

La nomination d’un ministre de l’ESS rattaché au ministère de l’économie et des finances n’est pas seulement un signe, c’est la preuve d’une véritable prise en considération des entreprises et de l’apport significatif qu’elles peuvent avoir dans l’économie de notre pays.

De ce fait, la promotion de l’ESS s’inscrit dans une approche partenariale des entreprises de l’ESS avec l’Etat et de nombreuses collectivités locales.

En de nombreux lieux, ce mois permet que s’élaborent des partenariats nouveaux pour construire des actions et des productions qui répondent aux besoins et aux orientations nécessaires pour le développement économique local.

15 jours se sont déjà écoulés durant lesquels de nombreuses manifestations se sont déroulées. Dans chaque région, la volonté des acteurs est de présenter ce que font et ce que sont les entreprises de l’ESS.

Car il s’agit bien de valoriser l’action de ces entreprises citoyennes qui considèrent que leur conception de l’économie, outre le fait de produire de la richesse, permet que se créent les conditions d’un autre type de société, que leur approche entrepreneuriale participe à un accroissement économique plus en phase avec les territoires et le développement durable.

Depuis 15 jours, les rencontres avec le Ministre se sont multipliées pour promouvoir les entreprises de l’ESS et pour que se mette en place une politique concertée et partagée en faveur de l’emploi des jeunes.

Mais parler de ce qui change dans l’ESS et de ce qui permet de dire qu’il s’agit d’une "économie qui a du sens" ne suffit pas à démontrer les avancées significatives qui existent.

Plusieurs indicateurs forts permettent de penser que cette économie souvent considérée sur le seul volet de la "réparation, de la solidarité", secteurs importants mais pas uniques, est aujourd’hui reconnue comme une manière "nouvelle" de concevoir la création d’entreprises, le développement de l’emploi, ....

Appréciée à sa juste place, celle d’une économie productive aux conceptions qui donnent sens à l’investissement dans l’entreprise en même temps qu’elles donnent sens au développement économique au service des Hommes, l’ESS connaît des changements importants :

  • les représentants des syndicats d’employeurs de l’ESS ont participé à la Conférence sociale en juillet, pour la première fois.
  • l’élaboration de la loi sur l’ESS est en cours, dans un travail de concertation important entre l’Etat et les acteurs de l’ESS. Cette loi est essentielle car elle permettra, à la fois, de donner une véritable reconnaissance à un secteur économique fort et de mettre en place les outils nécessaires à son développement,
  • la contribution des acteurs de l’ESS à toutes les politiques territoriales de construction de nouveaux axes pour les politiques économiques et pour des stratégies de développement au travers des diagnostics territoriaux pour les fonds structurels ou la participation à l’élaboration des stratégies régionales de développement économique.

Ce MOIS est donc un moment unique de présentation de ce que font les entreprises de l’ESS, ce qu’elles engagent dans leur démarche et le sens de leur action.

Economie qui a du sens, l’ESS veut aussi donner du sens au développement économique. C’est par l’investissement de tous, par la mise en synergie de nos forces que nous y arriverons.

Jean-Louis Cabrespines,
Président du CNCRES

Partagez votre avis sur cette tribune, commentez-la, diffusez-là si vous le souhaitez, en n’omettant pas de citer le Labo de l’ESS comme source.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre