Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > La 27e Région, un laboratoire de transformation des politiques publiques et (...)

La 27e Région, un laboratoire de transformation des politiques publiques et territoriales

Impression ForumPublié le 9 juillet 2014 

Née d’une réflexion collective qui a accompagné et suivi la rédaction de l’ouvrage « Le défi numérique des territoires – réinventer l’action publique », le projet voit le jour en 2008 puis devient l’association Association Définition La 27e Région en janvier 2012 avec pour mission d’explorer de nouvelles façons d’améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques publiques. En partenariat avec les Régions, elle crée un cadre à l’attention de toutes celles et ceux qui souhaitent innover, expérimenter de nouvelles approches et imaginer l’avenir des politiques publiques et territoriales. Elle propose des programmes de recherche-action mobilisant des techniques issues de la sociologie de terrain, de l’ethnologie, du design des services et de la co-conception.

Une recherche fondée sur trois hypothèses

La première hypothèse considère que les technologies sont à la fois « le remède et le poison » pour citer le philosophe Bernard Stiegler, Selon l’usage que l’on en fait, les techniques et les technologies créent de la valeur (sociale, démocratique, citoyenne) ou en détruisent. Le rôle des acteurs publics est de faire en sorte qu’elles en créent davantage qu’elles n’en détruisent.

La deuxième hypothèse concerne la fin du « Nouveau management public ».
Mis en pratique dans les années 60/70, il n’est plus capable d’appréhender les grands enjeux sociaux, économiques, environnementaux, culturels actuels... Jusqu’alors, ce principe de gestion managériale s’est appliqué pour développer la performance des services publics. Toutefois, il n’a pas su produire les résultats escomptés, il est donc crucia,l selon la 27e Région, d’explorer d’autres voies, d’autres façons de concevoir et produire une action publique efficace et pérenne par la recherche-action.

La troisième et dernière hypothèse repose sur l’innovation sociale comme moyen de transformer les politiques publiques : l’expertise des utilisateurs, la capacité des habitants à s’organiser eux-mêmes, les cultures ouvertes et latérales propulsées par le numérique ont des conséquences majeures sur les acteurs publics. Ces derniers doivent repenser radicalement la façon dont ils conçoivent et mettent en œuvre les politiques publiques.

Pour Stéphane Vincent, délégué général de la 27e Région, « ce temps de mutations technos sociétales nécessite de savoir prendre en compte la complexité. Il faut faire bouger les lignes et notre enjeu est de replacer l’innovation sociale au cœur même de l’action publique, en dépit de son cadre très contraignant ».

Les programmes de la 27e Région

Parmi les programmes mis en œuvre depuis quelques années, La 27e Région a lancé en 2011, le programme interrégional "La Transfo" en partenariat avec quatre Régions (PACA, Pays de la Loire, Bourgogne et Champagne-Ardenne).
Le but de ce programme expérimental est de prototyper avec les Régions partenaires leur propre fonction « design & innovation ». Une équipe pluridisciplinaire de « résidents » issus de la communauté de La 27e Région sont embarqués pendant dix semaines sur deux ans au sein de l’administration régionale. Ces résidents travaillent avec des agents régionaux sur un thème donné, ce qui permet de tester concrètement la future fonction, ses méthodes, son équipe, son inscription dans l’organigramme régional, etc.
« La Transfo » a reçu en 2011 les Victoires des Acteurs Publics à l’Assemblée nationale, et le Design Europe Management Award à Tallinn (Estonie).

Re-acteur public est un nouveau projet qui est à la fois un consortium d’acteurs et un programme pluri-annuel visant à accélérer le développement des nouvelles formes d’innovation publique inspirées du design, de l’ethnologie, de l’innovation sociale et des cultures open source Open source Définition et "open gov".
Il a été lancé officiellement le 13 mai 2014 par Marylise Lebranchu, Ministre à la Décentralisation, à la Réforme de l’Etat et à la Fonction publique ; Alain Rousset, Président de l’Association Association Définition des Régions de France ; Claudy Lebreton, Président de l’Assemblée des Départements de France ; Christian Paul, Député de la Nièvre et Président de l’association La 27e Région.
L’objectif est de produire des réalisations concrètes avant fin 2017, terme du programme Re-acteur public. Ces réalisations iront dans 4 directions, et ont débuté début 2014 :
1. Communauté : mettre en en commun les efforts des collectivités et des administrations engagées dans la transformation du secteur public.
2. Formation : créer des formations initiales et continues à la conception créative des politiques publiques
3. Prospective  : Quelle administration voulons-nous pour demain ?
4. Edition  : constituer une collection dédiée à l’innovation publique
Re-acteur public n’a pas - du moins pour l’instant- de structure juridique. C’est un rassemblement informel d’acteurs désireux d’accélérer le développement de nouvelles méthodes de transformation publique. L’animation du consortium est confiée à l’association “la 27e Région” et sa gouvernance Gouvernance Définition repose aujourd’hui sur un comité de pilotage léger associant ses contributeurs financiers. Les partenaires sont aujourd’hui le SGMAP (Secrétariat général à la modernisation de l’action publique), les Régions Pays de la Loire, Provence Alpes Côte d’Azur, Centre et Bretagne.

La 27e Région comprend une équipe fixe de 7 personnes, en réseau avec une communauté forte d’une quarantaine de professionnels en design, sociologie, médiation, numérique, vidéo, architecture participative… Elle fait partie d’un réseau d’initiatives similaires en Europe et dans le monde, comme le Mindlab (DK), le SILK (GB), le Public Policy Lab (USA), le Design Lab (FIN). Elle vient d’être référencée parmi 20 laboratoires d’innovation publique dans un rapport publié en juillet 2014 par le Nesta et Bloomberg, appelé « iTeams » (à télécharger sur www.theiteams.org)
La Caisse des Dépôts est partenaire du projet et participe à son financement, tout comme l’Union européenne à travers le programme Europ’Act. La 27e Région travaille en réseau avec les équipes de la Fing et de la Caisse des Dépôts.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’alchimie de l’écosystème financier solidaire

Transformer l’emploi, redonner du sens au travail

Nous suivre