Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Le nouvel Economiste - Enjeux et perspectives de l’ESS, un gisement de (...)

Le nouvel Economiste - Enjeux et perspectives de l’ESS, un gisement de croissance

Impression ForumPublié le 13 septembre 2016 

L’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
serait-il en train de réinventer notre modèle économique ? Françoise Bernon, déléguée générale du Labo de l’ESS intervient dans un article du Nouvel Economiste sur les enjeux et perspectives de l’économie sociale et solidaire.

Françoise Bernon milite pour une nouvelle façon de penser l’économie, “autrement que par la concurrence, la compétition et la financiarisation à outrance. Soit privilégier une approche plus vertueuse, intégrant transparence, intérêt général, coopération, solidarité, équité, circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts , proximité et financement participatif”.

Tout un programme auquel répondent, en partie, les entreprises de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
. L’article 1 de la loi du 31 juillet 2014, dite loi de l’ESS, donne un cadre précis : “un but poursuivi autre que le seul partage des bénéfices ; une gouvernance Gouvernance Définition démocratique, prévoyant l’information et la participation […] des associés, des salariés et des parties prenantes aux réalisations de l’entreprise ; une gestion conforme aux principes suivants : les bénéfices sont majoritairement consacrés à l’objectif de maintien ou de développement de l’activité de l’entreprise ; les réserves obligatoires constituées, impartageables, ne peuvent pas être distribuées”.

Elle oblige ainsi les structures à réfléchir de manière collégiale. L’économie sociale et solidaire regroupe un ensemble d’entreprises qui concilient objectifs sociaux et activité économique. Organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations ou fondations, elles encadrent strictement les bénéfices qu’elles réalisent. “Après le travers des années 90 où l’on courait après les bénéfices pour que quelques personnes en récupèrent la valeur ajoutée, l’objectif des entreprises de l’ESS est de les réinvestir pour maintenir et développer l’activité et pour gratifier les salariés”, se félicite Françoise Bernon.

Pour lire l’article dans son intégralité cliquez ici.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre