Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Le rôle des associations dans la bataille de l’emploi

Le rôle des associations dans la bataille de l’emploi

Impression ForumPublié le 12 juillet 2012 

La Fonda poursuit sa démarche de réflexion prospective "Faire ensemble 2020". Elle vient de publier une nouvelle note d'éclairage, "Emplois d'avenir : le rôle des associations dans la bataille pour l'emploi".


Yannick Blanc, président de la Fonda, présente cette nouvelle étude :

"Les jeunes ont été les premiers percutés par la crise économique, leur taux de chômage se situant autour de 25 %, avec des pics importants dans certains quartiers populaires ou zones rurales. L’engagement du Président de la République de créer 150 000 emplois d’avenir pour faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et l’action des associations, en priorité dans les quartiers populaires répond donc à une urgence.
Pour autant, les associations ne sont pas des acteurs à part, mais représentent un secteur économique à part entière. Leur contribution à la bataille pour l’emploi n’est pas celle de supplétifs du traitement social du chômage mais doit reposer sur une vision pertinente de leur modèle économique et de leur fonction d’employeur. En s’appuyant sur les enseignements des précédents dispositifs, la Fonda et ses partenaires ont souhaité contribuer à la réflexion sur le dispositif "emplois d’avenir" afin que celui-ci réponde aux besoins des jeunes, des associations et des territoires dans lesquels ils agissent.

L’objet de cette note n’est pas de proposer un dispositif complet mais de formuler une série de questions et de propositions qui doivent aider le monde associatif à préciser son rôle dans la réussite du dispositif.
Nous sommes loin d’avoir épuisé le sujet ; le débat doit se poursuivre, tout particulièrement au sein d’une CPCA renouvelée qui sera l’interlocuteur du Gouvernement. Mais il me paraît essentiel que, grâce à vous, le mouvement associatif ait démontré sa réactivité, sa capacité de réflexion et d’initiative sur une question de cette importance. C’est notre façon de contribuer à la vitalité du dialogue civil."

Cinq autre notes thématiques ont déjà été publiées par la Fonda :

Voir notre article de mars 2012

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre