Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Le saviez-vous ? > Le tourisme responsable

Le tourisme responsable

Impression ForumPublié le 3 août 2012 

Etat des lieux, en chiffres.

  • L’industrie du tourisme représente 9% du PIB mondial, 4% du PIB européen et 6,5% du PIB français. C’est la première activité économique au monde.
  • D’après les chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme représente 200 millions d’emplois directs dans le monde. Ces emplois, pour l’essentiel locaux, contribuent au maintien du tissu-socio-économique dans de très nombreux territoires, en particulier en ce qui concerne les femmes et les jeunes. Un événement a ainsi eu lieu à la conférence Rio+20 en juin 2012 sur le thème « le tourisme pour un avenir durable » : ses participants ont convenu que le tourisme peut contribuer dans des proportions importantes aux trois piliers – économique, social et environnemental – du développement durable.
  • 81% des Français sont capables de définir la notion de tourisme responsable dans les grandes lignes, et l’associent aussi bien au respect du patrimoine et de la culture du pays visité (85%) qu’au respect de l’environnement (76%). 16% de l’ensemble des voyageurs déclarent être déjà partis en voyage responsable et 26% parmi ceux qui connaissent la notion de tourisme responsable.
  • Près de 8 voyageurs sur 10 qui connaissent le tourisme responsable sont prêts à passer à l’acte (vs 72% en 2008), avec un pourcentage très important chez les moins de 35 ans (9 sur 10) et les Parisiens (88%), plus faible chez les seniors (6 sur 10 seulement).
  • Les freins au tourisme responsable
  • les idées reçues qui persistent durablement : un tiers des voyageurs continue de penser qu’un voyage responsable coûte plus cher et que le confort est nécessairement rudimentaire ; Près de 6 Français sur 10 confondent encore « voyage responsable » et séjour « humanitaire » ou « bénévolat » ;
  • l’âge, la fréquence des voyages et l’association Association Définition du tourisme responsable avec la notion de militantisme.
  • L’édition 2011 du baromètre de l’ATES fait apparaître qu’en 5 ans près d’un million d’euros ont été financés par les voyageurs partis avec les membres du collectif pour des projets de développement décidés et gérés par les communautés d’accueil, en plus de l’économie locale générée par l’accueil des touristes (transport, hébergement, restauration, animation, guidage, artisanat, etc.)

Sources : Etude TNS-Sofres 2009 pour Voyages-sncf.com "Les Français et le tourisme responsable", Baromètre annuel de l’ATES, le guide du routard "Tourisme responsable" de mai 2012.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.