Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Le saviez-vous ? > Les approches économiques en "circuits courts" relèvent de l’innovation (...)

Les approches économiques en "circuits courts" relèvent de l’innovation territoriale

Impression ForumPublié le 13 mai 2014 

Les "circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts " sont une forme de circuit économique. Connus dans le secteur alimentaire dont certains de leurs critères emblématiques sont la proximité géographique et l’échange sans intermédiaire, les circuits courts recouvrent de multiples autres réalités.

Si tous ces acteurs se tournent vers ces systèmes, c’est parce qu’ils créent de l’utilité sociale et du développement. Parce que beaucoup de circuits courts s’insèrent dans la proximité géographique, ils participent à la soutenabilité des communautés et des territoires par la création de filières en boucle et le maintien de l’emploi sur un territoire ; parce qu’il y a désintermédiation, il y a équité dans la relation financière ; parce que les producteurs et les consommateurs se rencontrent, il y a une logique pédagogique ; parce que produire et consommer de cette manière impose une réflexion, il y a une démarche participative et une réappropriation de l’économie ; etc.

On peut retrouver l’approche « circuits courts » dans la finance solidaire, l’alimentation, la production industrielle, la culture, l’information, l’artisanat, etc. De plus en plus de producteurs se regroupent au sein de coopératives (SCOP SCOP Société coopérative et participative , coopératives de consommation) afin de mutualiser certains moyens, retrouver une relation directe avec les consommateurs, s’affranchir des contraintes des intermédiaires, retrouver de l’indépendance et du pouvoir d’agir, etc. De plus en plus d’acteurs socio-économiques se regroupent au sein de formes novatrices de coopération (PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. ) et mettent en œuvre des pratiques de co-production de nouvelles dynamiques territoriales.

A l’échelle européenne, différentes institutions se sont penchées sur le sujet afin de développer, par exemple, les systèmes d’alimentations locaux. L’observatoire européen du développement rural LEADER, le Comité des régions de l’Union Européenne ou encore la Commission européenne affichent leur volonté de soutenir un modèle basé sur les filières courtes.

A l’échelle nationale, l’Etat s’est engagé dès 2009, dans le prolongement des Assises de l’agriculture et du Grenelle de l’environnement, à promouvoir les circuits courts alimentaires. 14 recommandations ont été dessinées pour développer une agriculture durable, parmi lesquelles :

  • Mobiliser les outils de financement disponibles afin de permettre la réalisation d’actions de recherche appliquée et d’innovation.
  • Adapter les programmes scolaires des lycées agricoles.
  • Mettre en place une charte.
  • Etablir des référentiels technico-économiques.

Les collectivités locales empruntent également ce chemin. La Fédération des villes moyennes, lors de ses derniers rendez vous de l’intelligence locale, a mis en avant les "circuits courts" comme outil de développement local. "Le constat fondamental est que l’innovation est dans les projets locaux, les territoires et leur gouvernance Gouvernance Définition . Dans les stratégie de "circuits courts", cette innovation se situe sur tous les plans : innovation technique, organisationnelle, sociale, de gouvernance, dans les mode de valorisation économique. L’émergence de logiques économiques plus intégrées au niveau local contribue à la revitalisation des territoires, […] en permettant une meilleur connexion entre les ressources et des besoins locaux." Les collectivités se sentent de plus en plus impliquées dans ces démarches. Par exemple, Lumo est une plateforme de crowdfunding Crowdfunding Littéralement, signifie "Financement par la foule" ; traduit en français par "finance participative". qui travaille en partenariat avec les pouvoirs publics pour développer les énergies renouvelables dans le département des Charentes Maritimes.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre