Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Les CUMA engagées dans la transition énergétique citoyenne

Les CUMA engagées dans la transition énergétique citoyenne

Impression ForumPublié le 21 janvier 2016 

Le réseau des CUMA (Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole) s’est associé au Labo dans une campagne pour engager 1000 structures dans la transition énergétique citoyenne. Voici les engagements de deux CUMA du réseau.

Cuma du Born : (en cours de reconnaissance GIEE)

Notre structure s’engage avant le 31 décembre 2016, à :

  • Élaborer un plan pluriannuel de réduction de sa consommation d’énergie.
  • Organiser un temps d’échange avec les salariés, adhérents, sociétaires… pour les encourager à faire de même

Projet du GIEE : Valorisation agronomique des déchets issus des collectivités et des industries locales afin de substituer les engrais de synthèse sur les exploitations

Situés sur des sols sableux, au coeur de la Haute Lande, les agriculteurs de la Cuma du Born sont spécialisés dans les grandes cultures, cultures légumières, horticulture et maraîchage. Bien que ces sols sableux soient faciles à travailler, ils présentent néanmoins l’inconvénient d’être très pauvres en matière organique et demandent des apports de fertilisation importants pour les cultures.

C’est pourquoi les agriculteurs recherchent des solutions locales (déchets verts, cendre de chaudières biomasse,…) pour diminuer l’apport d’engrais de synthèse, tout en améliorant la structure de leurs sols, et ce, notamment pour limiter les charges sur les exploitations.

Cette initiative permettra par la suite de diminuer les consommations d’énergie d’une part par la rationalisation des transports de déchets du territoire par une valorisation locale et d’autre part par la réduction de l’utilisation d’engrais de synthèse sur les exploitations.

Cuma de Cauneille : (en cours de reconnaissance GIEE)

Notre structure s’engage avant le 31 décembre 2016, à :

  • Élaborer un plan pluriannuel de réduction de sa consommation d’énergie.
  • Organiser un temps d’échange avec les salariés, adhérents, sociétaires… pour les encourager à faire de même

Projet du GIEE : Améliorer la structure et la vie biologique des sols
La Cuma des Trois Sols a été créée en 1999 pour trouver des solutions alternatives au labour, technique très limitée sur les sols du secteur de Cauneille (limons, limons argileux, limons caillouteux). Ainsi, les adhérents de la Cuma pratiquent les techniques culturales simplifiées (TCS) depuis plus de 15 ans. Toujours dans le souci de développer des techniques à la fois plus respectueuses des sols, adaptées au contexte pédo-climatique et intéressantes d’un point de vue économique, ils réfléchissent et expérimentent de nouvelles techniques telles que le strip till ou encore le semis direct.

Le développement de ces techniques culturales limite les passages d’outils dans les parcelles et requiert une puissance énergétique moindre. Ces techniques contribuent ainsi à réduire les consommations d’énergie.

Vous aussi engagez-vous simplement et concrètement.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’alchimie de l’écosystème financier solidaire

Transformer l’emploi, redonner du sens au travail

Nous suivre