Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Le Labo dans Mediatico > Les éclaircies du financement de l’ESS, par Hugues Sibille

Les éclaircies du financement de l’ESS, par Hugues Sibille

Impression ForumPublié le 8 mars 2017 

Mediatico et Le Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
ont noué un partenariat éditorial pour porter plus largement ensemble les réflexions sur les grands enjeux de l’économie sociale et solidaire. A ce titre, Mediatico publie chaque mois en avant-première le nouvel éditorial du Labo de l’ESS.

Quand tout semble mal aller, cherchons des signaux positifs. Le financement de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
est de ceux-là. Ça progresse ! Trois avancées significatives marquent les dernières années de l’ESS française : sa notoriété-attractivité, la loi cadre définissant son périmètre et son accès plus facile aux financements.

Ce qui avance concerne les financements en Haut et Bas de bilan, en dehors des financements subventionnels publics, notamment pour les associations. La Loi de 2014 a sécurisé juridiquement la subvention mais (comme on pouvait s’y attendre) n’a pas généré de miracles pour les finances publiques. Les temps sont, hélas, durs pour de nombreuses associations fragilisées dans leurs budgets.

En revanche ce qui progresse, c’est la capacité de l’écosystème à financer la dimension entrepreneuriale de l’ESS.

Premier point positif : le sujet est (enfin !) sur la table d’un diagnostic partagé et d’un débat de qualité. Bien poser le problème c’est contribuer à le régler ! Des matériaux sérieux s’accumulent ces derniers temps : colloque en novembre à Bercy en présence de la directrice du Trésor, une première ! Rapport Tiberghien pour ESS France, rapport européen du GECES, livre blanc de Finansol… et aujourd’hui publication du Labo de l’ESS. Tous ces travaux contribuent à éclairer ce qui marche et ce qui manque encore pour aller plus loin et s’adressent autant aux acteurs eux-mêmes qu’aux pouvoirs publics, signe de maturité.

Second point positif : le volume des ressources disponibles tend à s’accroître : le premier programme d’investissement d’avenir à impulsé une dynamique avec 100 millions d’euros pour l’ESS, l’épargne solidaire continue sa progression, le crowdfunding Crowdfunding Littéralement, signifie "Financement par la foule" ; traduit en français par "finance participative". est une belle promesse, des banques constituent des équipes dédiées à l’ESS. Et perspective encourageante : les idées ne manquent pas pour continuer à faire croître ces ressources comme l’assurance vie solidaire ou l’accès aux biens en déshérence.

....

Ce mois-ci dans notre Focus : Le citoyen : acteur du financement de projets locaux
Retrouvez cet édito sur le site de Mediatico, et sur notre Focus !

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre