Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos publications > Publications de groupes de travail > Les Pôles territoriaux de coopération économique

Les Pôles territoriaux de coopération économique

Impression ForumPublié le 22 septembre 2014 

Le développement des PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. a été l’une des propositions phare des Etats-Généraux de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
et l’un des thèmes de travail du Labo de l’ESS. Cette proposition est aujourd’hui reprise dans la nouvelle loi relative à l’ESS (article 9).

L’émergence d’un nouveau concept

Nourrie d’expériences et de pratiques observées dans les territoires, la réflexion collective a évolué sous l’impulsion de Claude Alphandéry en une démarche partenariale animée par le LABO de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
avec le Réseau des collectivités Territoriales pour l’Economie Solidaire (RTES), le CNCRES, COORACE (Fédération Fédération Définition nationale d’entreprises de l’ESS) et le Mouvement pour l’Economie Solidaire (MES). Cette démarche s’est donnée pour objectif de promouvoir, de développer et de structurer les dynamiques de PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. .

Dans ce paysage, l’innovation proposée par les PTCE tient à des formes de coopération économique initiées par des organisations de l’Economie sociale et solidaire (ESS). Par leurs finalités sociales et environnementales, par leurs formes de gouvernance Gouvernance Définition et leur ancrage territorial, contribuent à faire prévaloir la coopération sur une concurrence brutale et à restituer les valeurs relationnelles et les richesses immatérielles dans le développement économique en cherchant d’autres voies que l’obsession de la concurrence.

Les atouts des PTCE et l’engouement qu’ils suscitent ne doivent pas cacher le chemin qu’ils ont à parcourir : la coopération est un exercice difficile qui implique des formes de gestion démocratiques bien définies et respectées. Le soutien indispensable des collectivités territoriales et celui en général, des pouvoirs publics risquent, si cet appui est instrumentalisé, de casser leur capacité d’initiative.

C’est pourquoi il est indispensable que les PTCE se donnent des objectifs et des indicateurs pour évaluer la réalité des valeurs qu’ils défendent et les accordent avec leurs principes.

Travaux réalisés sous la direction de Françoise Bernon.
Animation de la démarche PTCE et rédaction du document : Aude Boisadan et Laurent Fraisse avec le soutien de Michel Adam, Patrick Gèze, Laure Wiedemann et la contribution des partenaires de l’inter-réseaux PTCE.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre