Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Agenda > Lignes de front : se battre à l’heure de l’empathie

Lignes de front : se battre à l’heure de l’empathie

Jeudi 15 mai 2014 19:30-23:00 Théâtre du Rond-Point
Impression ForumPublié le 6 mai 2014 

A l’occasion de la sortie de sa publication « Lignes de Front », le Forum d’Action Modernités organise une soirée débat.

Le débat, animé par Philippe Lemoine, président du Forum d’Action Modernités, s’articulera en trois temps pnctués d’interventions artistiques.

1. Figures de la violence : sur quoi se battre à l’heure de l’empathie ?
Numérique, bien commun, réseaux, convivialité, empathie : jamais le monde n’a été si violent et jamais pourtant tant de mots n’ont été à l’honneur qui nous feraient voir l’avenir en rose ! L’homme serait-il devenu un bisounours pour l’homme ? Loup, agneau, fourmi… on doit se demander si l’heure est aux métaphores ou à la métamorphose. Alors, une nouvelle place de l’homme au sein des automates et au sein du vivant ? Mais viendra-t-elle toute seule ? N’y a-t-il pas lieu de se battre tout en domestiquant la violence ?

Intervenants :

  • Jean-Pierre Arbon, chanteur (Le Collectif Manifestement, auteurs du Manifeste du
    Dégagisme)
  • Isabelle Sorente, écrivain, Rémi Sussan, journaliste à InternetActu.net

2. Sens des combats : démocratie et libertés numériques
Le premier des combats, c’est le combat démocratique. Ne pourrait-on pas imaginer d’utiliser tout le potentiel du numérique pour aller plus loin, vers une démocratie augmentée ? Ce serait paradoxal d’ironiser sur les tweets trop courts et de limiter l’expression démocratique aux trois caractères d’un « oui » ou d’un « non », voire aux lettres du nom propre qui figure sur un bulletin… Mais si l’on veut qu’Internet nous serve d’agora, encore faut-il que nous soyons en confiance. Depuis les révélations d’Edward Snowden, ce n’est plus du tout le cas. Quel choc ! A peine sorti de l’Archipel du Goulag, serions-nous déjà dans l’océan de Google ? Et pourquoi ce silence, pourquoi cette apathie ?

Intervenants :

  • Etienne Chouard, professeur d’éco-gestion et blogueur actif depuis le référendum de l’anticonstitution européenne
  • Antoine Lefébure, auteur de L’Affaire Snowden – Comment les Etats-Unis espionnent le monde ?
  • Valérie Peugeot, coordinatrice du rapport « Citoyens d’une société numérique » pour le Conseil national du numérique, Vincent Touati Tomas, lycéen, podcasteur à Convergence Numérique.

3. Enjeu de la victoire : révolution des façons de faire et de penser
Une des conditions de la métamorphose serait de transformer nos façons d’apprendre et de penser. A l’heure de l’empathie, il faut privilégier le "et" sur le "ou" et nous projeter enfin dans la pensée complexe ! Doit-on attendre que cette révolution vienne seulement par la théorie et d’en haut ? C’est a un autre niveau que l’intelligence collective est en marche : dans les manières de faire, de créer, de produire a plusieurs. Il y a la tout un développement de pratiques qui amènent a d’autres modèles cognitifs, en raisonnant par induction et par essais et erreurs. Peut-on ouvrir un tel front et faire levier sur ces pratiques pour accélérer la mutation de la pensée ?

Intervenants :

  • Sakina M’sa, créatrice de mode engagée
  • Florence Rizzo, co-fondatrice de Synlab
  • Marie Noéline Viguié, co-fondatrice de nod-A.

Le Facebokk du Forum d’Action Modernités : https://www.facebook.com/profile.php?id=1274725916

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre