Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > MédiasCitoyens fédère les acteurs de l’information citoyenne de (...)

MédiasCitoyens fédère les acteurs de l’information citoyenne de Rhône-Alpes

Impression ForumPublié le 26 septembre 2012 

Une information au plus près des territoires et de leurs habitants, relais de l’expression culturelle locale et promotrice de l’activité citoyenne : voilà ce que proposent les adhérents de l’association Association Définition MédiasCitoyens. Se revendiquant acteurs à part entière de l’économie et solidaire, ils "[aiment] à penser qu’il existe une place pour les médias dont la finalité est d’appuyer une citoyenneté active pour soutenir le développement de la démocratie participative Démocratie participative Définition et contribuer ainsi à favoriser des modes de vie durables".


Tout part d’un appel à projet régional pour couvrir sur le web les rencontres de la démocratie participative Démocratie participative Définition , à Lyon, en 2007. A partir de là, "différents acteurs des médias en Rhône-Alpes ont décidé de se regrouper, et c’est ainsi qu’est né MédiasCitoyens", comme l’explique Thierry Borde, fondateur et ancien Président de l’association Association Définition . Celle-ci regroupe aujourd’hui une cinquantaine de médias : radios, TV, journaux papiers, et sites internet. Partageant une même conception de l’information, ils sont dans des démarches de production similaires, et diffusent une actualité singulière avec une ligne éditoriale propre à chacun d’entre eux. Grâce à l’appui de l’association Médias citoyens, ils conjuguent leurs talents et leurs supports (sons, vidéos, photos, textes) pour proposer ensemble une couverture à la fois multimédia et transmédia d’évènements.

Des médias aux identités plurielles mais partageant une même conception de l’information

Chacun des adhérents a son territoire de couverture et de diffusion (Canal, fréquence FM, site web, support papier…), mais ils ont tous en commun de proposer une information différente des médias traditionnels, de permettre l’appropriation de l’information par les citoyens et d’œuvrer pour le développement local. Ils mettent en avant des événements et des points de vue qui ne sont pas médiatisés "comme ils le devraient". Ces médias sont constitués en grande majorité de journalistes-animateurs bénévoles, formés avec les méthodes de l’éducation populaire et quelques incontournables de la déontologie journalistique : distance par rapport au sujet, confrontation des idées, multiplication des sources, mise en valeur de faits… pour un journalisme citoyen et souvent militant. "Comme quoi", nous dit Thierry Borde, "une autre information est possible, et ça s’apprend !" Preuve à l’appui, avec quelques exemples.

Info RC, à Aubenas, est une radio implantée au sein d’un collège, comprenant une cinquantaine de bénévoles. Diffusée sur la bande FM (88,6), elle rayonne sur l’Ardèche et les départements limitrophes, avec des reportages et des interviews audio réalisés par les jeunes de l’agglomération. La variété des émissions et des sujets proposés est à la hauteur de ses ambitions de média pédagogique, ouvert sur le monde, et favorisant le dialogue interculturel et intergénérationnel.

La TV paysanne, à Lyon, s’est quant à elle donné pour mission de "combler les lacunes du système d’information classique". Elle réalise des podcasts audio, vidéo et des textes, disponibles sur son site, à l’instar de ce reportage vidéo des apiculteurs qui interviennent devant les locaux de Monsanto pour dénoncer la réintroduction du maïs OGM :



Librinfo.74, à Annecy, est animé par une équipe de rédacteurs bénévoles et salariés autour d’un journaliste professionnel. Les abonnés reçoivent "Le journal" et accèdent à des articles réservés et aux archives. L‘objectif est clair : "aller vers celles et ceux qui n’ont pas ou peu la parole", en fournissant "une information en toute indépendance ".

Une couverture commune et transmédia d’événements

Le numérique est un sujet de discussion important pour MédiasCitoyens, en particulier parce que l’association est composée de nombreuses radios et que le passage à la radio numérique terrestre (RNT) pose la question de la survie des radios associatives. Mais les nouvelles technologies et la diffusion sur le web de ces médias leur offre également une plus forte audience et un nouveau potentiel créatif : l’association apporte ainsi son appui sur certaines opérations pour que ses adhérents couvrent ensemble des événements, d’une manière multimédia voire transmédia. C’était le cas pour l’Université européenne de la solidarité et le forum Dialogues en humanité (avec Soli TV, Radio Pluriel, Les Antennes, Sens public…), en juillet dernier, ou l’Université européenne de l’engagement, en août.


Des actions sont proposées sur des territoires donnés, avec des plateaux participatifs ou des émissions au cœur des quartiers : à Bourg-en-Bresse, Tropiques FM, Bresse TV et Ebullitions ("le canard ain-pertinent") participent ainsi à la production d’information locale. Ceci génère une audience qui permet à ces médias alternatifs d’être davantage reconnus – puis soutenus - auprès des institutions et des pouvoirs publics. Un besoin, ou une nécessité, pour des médias libres de tout pouvoir financier ou politique, au service de l’engagement, de la démocratie participative et, surtout, de la pluralité de l’information… c’est précisément ce que va continuer à défendre et construire MédiasCitoyens dans les mois et les années à venir !

Pour en savoir plus : le site de Médias citoyens

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.