Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Nicolas Hulot va-t-il s’intéresser à l’économie sociale et solidaire ? - (...)

Nicolas Hulot va-t-il s’intéresser à l’économie sociale et solidaire ? - Reporterre

Impression ForumPublié le 27 septembre 2017 

Mathias Thépot signe un article sur la place de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. dans les décisions gouvernementales des cinq prochaines années. Tour d’horizon de ces enjeux avec notamment Hugues Sibille, président du Labo de l’ESS.

Alors qu’elle était précédemment "dans le giron du ministère des Finances", l’économie sociale et solidaire est aujourd’hui "logée au ministère de la Transition écologique et solidaire, dont Nicolas Hulot est le ministre d’État." L’article de Reporterre présente les réactions des acteurs de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. et les propositions qu’ils/elles portent sur les enjeux d’avenir. L’un d’entre eux est le changement d’échelle de l’ESS :

« Il nous faut définir les axes de développement de l’ESS pour le quinquennat, afin qu’elle représente près de 15 % de la richesse nationale, contre 10 % aujourd’hui », estime Hugues Sibille. Et ce « en particulier dans les secteurs de la nouvelle économie, comme l’économie collaborative, l’économie circulaire économie circulaire L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». , les circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts , l’économie du vieillissement, dans lesquels les acteurs de l’économie sociale et solidaire ont de réelles réponses à apporter », ajoute-t-il.

Lire l’article dans son intégralité sur Reporterre...

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre