Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > Initiatives PTCE > Organic’Vallée : 55 hectares de coopération autour de la matière organique et (...)

Organic’Vallée : 55 hectares de coopération autour de la matière organique et de l’économie circulaire

Impression ForumPublié le 1er juin 2017 

La Société Coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. d’Intérêt Collectif Intérêt collectif Littéralement, il s’agit bien de l’ensemble des avantages ou des bénéfices dont peut profiter une collectivité spécifique. Il ne faut donc pas le confondre avec l’intérêt général qui vise le plus grand nombre. Par exemple, dans la dénomination des SCIC, le terme d’intérêt collectif désigne les différents collèges qui composent leur sociétariat et non l’utilité sociale qu’elles se sont donnée.

Source :CNCRESS
(SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif. ) Organic’Vallée, créée en 2015, est à l’origine du PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. du même nom. Inscrit sur le territoire du Pays Lauragais et l’aire urbaine métropolitaine de Toulouse, le projet est né du dénominateur commun entre acteurs du territoire : la matière organique. Organic’Vallée est la première zone française d’agro activités entièrement dédiée à la gestion durable de cette matière. Installé sur une zone de 55 hectares, le PTCE mène un projet de développement et valorisation de l’économie circulaire économie circulaire L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». basé sur la mutualisation et la coopération Coopération Acteurs qui ont des intérêts similaires qu’ils planifient ensemble, où ils négocient leurs rôles mutuels et partagent des ressources pour atteindre un objectif commun tout en maintenant leur identité entre des acteurs pluriels.

Une coopération Coopération Acteurs qui ont des intérêts similaires qu’ils planifient ensemble, où ils négocient leurs rôles mutuels et partagent des ressources pour atteindre un objectif commun tout en maintenant leur identité démocratique d’acteurs divers pour le développement d’un projet commun

Organic’Vallée rassemble une trentaine de membres : des acteurs de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. , des entreprises du territoire, des collectivités locales et des structures de l’enseignement supérieur et de la recherche. Pour que la gouvernance Gouvernance La gouvernance est l’ensemble des règles et méthodes organisant la réflexion, la décision et le contrôle de l’application des décisions au sein d’un corps social. La gouvernance évoque souvent le « bon gouvernement » et donc des pratiques participatives et inclusives. La gouvernance renvoie aux sphères économiques, sociales, politiques, etc. au sein du pôle soit démocratique, six groupes de travail ont été constitués autour des axes de développement du pôle : l’agriculture biologique et les circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts alimentaires, la valorisation locale de la biomasse, l’agro-écologie, la lutte contre le gaspillage alimentaire, le soutien au développement local et la formation et diffusion des concepts mis en œuvre. Ces groupes sont constitués dans le but d’avancer dans chaque domaine de manière efficace et transparente et sont formés à partir des intérêts de chaque partenaire pour les sujets traités. Des rencontres sont organisées régulièrement avec les membres et les différents partenaires du PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. (élus du territoire, partenaires extérieurs) pour présenter l’évolution et le développement des projets entrepris.

L’économie circulaire économie circulaire L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». au cœur du projet

Parmi les différents projets menés par le PTCE depuis sa création, Anne Victor, ingénieure et coordinatrice du PTCE, en cite quelques-uns : la mise en œuvre d’une unité de méthanisation et d’une chaudière à biomasse, l’installation d’un parc d’élevage d’escargots « petit-gris » de 300m², l’élevage de cochons gascons en plein air ou encore la réalisation d’une étude de faisabilité faite en 2014 par un bureau d’étude, qui pour la suite vise à intégrer des étudiants ENSAT (école ingénieurs agro).

Si les enjeux environnementaux sont présents dans tous ces projets, l’économie circulaire a une place centrale. L’ensemble des échanges, des flux de matières et d’énergie sont organisés en « boucles » pour relier les activités des entreprises à leur environnement. Ces « boucles » sont représentatives des principes de l’économie circulaire : par exemple, un éleveur de volailles du territoire se débarrasse des déchets de sa production, ces déchets sont transformés en compost par la CLER VERTS (plateforme multifilières : plateforme bois, méthanisation et compostage) qui est un des partenaires du PTCE, et ce même producteur le récupère pour fertiliser ses champs.

Organic’Vallée a pour ambition de fédérer les énergies entrepreneuriales du territoire en faisant naître des synergies entre toutes les filières et structures qui travaillent sur les projets engagés. Dans les années à venir, le PTCE ambitionne de développer de nouveaux axes d’action et souhaite engager de nouveaux projets, notamment le réaménagement d’un bâtiment de 340m2 en Tiers-lieux comprenant un espace de coworking Coworking Le coworking, ou cotravail, est une méthode d’organisation du travail qui regroupe un espace de travail partagé, ou des bureaux partagés, et un réseau de travailleurs pratiquant l’échange et l’ouverture ; juridiquement cela se traduit par une location d’espaces de travail. , des espaces pour des formations et de la restauration et des bureaux et la construction d’un bâtiment pour transformer les produits agricole du site et des alentours (labortoire de transfo, meunerie, huilerie…). Le pôle travaillera également à l’installation d’outils de transformation de la production de la matière première en produits : micro-brasserie, production de pain, préparation de restes alimentaires pour alimentation animale qui auront vocation à être mutualisés entre les partenaires du regroupement.

Crédit photo : Organic’Vallée

Accédez à la fiche au format PDF.

Contact :
contact@organicvallee.fr
Accéder au site Internet

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.