Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Ouvrir les métiers du journalisme à des jeunes des quartiers populaires

Ouvrir les métiers du journalisme à des jeunes des quartiers populaires

Impression ForumPublié le 26 septembre 2012 

Parce que la profession de journaliste est de plus en plus réservée à ceux qui ont les moyens de se payer des études, LaTéléLibre (web-télé citoyenne créée par John Paul Lepers) et l’emi (Ecole des métiers de l’information) ont uni leurs compétences pour créer Reporter citoyen. L’idée ? Ouvrir la porte aux jeunes des quartiers populaires en leur proposant une formation au journalisme multimédia gratuite sur trois ans. La première promotion vient de s’achever, une deuxième est en cours de lancement.


Depuis février 2010 et jusqu’en juin 2012, une vingtaine de jeunes femmes et jeunes hommes de Boulogne-Billancourt (92), Stains (93) et Créteil (94) se sont formés aux métiers du reportage multimédia pour finir par la réalisation d’un web-doc participatif sur les révolutions arabes. Une formation à la fois technique et éthique.

Agés de 18 à 30 ans, ces jeunes adultes poursuivent par ailleurs leurs études ou ont une activité professionnelle. Au démarrage de ces deux ans et demi, ils ont suivi des cours hebdomadaires à l’École des métiers de l’information (SCOP SCOP Société coopérative et participative de formation professionnelle aux métiers du journalisme) et ont fait un stage de cinq jours à LaTéléLibre pour apprendre à choisir, réaliser et monter un sujet vidéo.

Puis, ils se sont rapidement frottés à la pratique du métier : une fois par semaine, dans les trois villes, un comité de rédaction local permettait de confronter les idées de sujets, de faire le point sur leur réalisation, de corriger les travaux avant de les mettre en ligne sur le site www.reporter-citoyen.fr

Des sujets variés, des voyages, un site web, un journal et des perspectives

Souvent venus à Reporter citoyen pour corriger l’image négative que les médias, jugent-ils, donnent de leurs quartiers, les apprentis journalistes ont vite choisi de parler de bien d’autre chose. La dernière année, ils ont rédigé le contenu de "Paroles de sans-voix", un journal de huit pages publié le même jour en supplément à la plupart des quotidiens nationaux et régionaux pour faire entendre la parole des pauvres et des exclus dans la campagne présidentielle.

L’international n’a pas été oublié. Après un jumelage avec des jeunes Africains qui les a menés au Sénégal et au Burkina-Faso, les Reporters citoyens ont couvert le Forum mondial de Dakar en février 2011, puis réalisé des voyages-reportages en Israël-Palestine (novembre 2011) et en Tunisie (mai 2012) pour alimenter un web-documentaire sur les révolutions arabes.

A l’issue de cette formation, une poignée de jeunes vont s’orienter vers le journalisme en suivant une formation complémentaire, d’autres choisiront plutôt des métiers techniques liés aux médias (montage vidéo, webmastering…), d’autres enfin auront juste vécu Reporter citoyen comme une aventure citoyenne qui leur aura "appris à oser".

Cette aventure, portée par les équipes de LaTéléLibre et de l’emi, visait plusieurs objectifs : réduire la défiance entre les habitants des quartiers populaires et les médias, ouvrir les métiers du journalisme aux jeunes de ces quartiers, faire connaître cette expérience à travers un film (jesuisunreportercitoyen.fr) afin de donner envie de la dupliquer. Elle a été réalisée avec le soutien du Conseil régional Île-de-France, des trois villes hébergeant l’opération, de l’Acsé, du ministère de la Culture, de plusieurs associations et fondations (FACT, Fondation Fondation Définition Un monde par tous, CCFD, association Association Définition Georges Hourdin). La Région a décidé de renouveler son appui pour une nouvelle opération, et plusieurs villes sont déjà intéressées pour l’accueillir. Rendez-vous début 2013 pour le démarrage de la deuxième promotion.

Philippe Merlant

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.