Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Pour une autre économie > Développer l’innovation sociale > Ouvrir les structures publiques d’accueil et d’accompagnement des entreprises (...)

Ouvrir les structures publiques d’accueil et d’accompagnement des entreprises innovantes à au moins 10 % d’entreprises ESS innovantes

Impression ForumPublié le 28 novembre 2011 

L’association Association Définition Retis fédère les structures d’accueil et d’accompagnement des entreprises innovantes : 50 technopoles (liés aux territoires), 33 CEEI (centres européens d’entreprise et d’innovation) et 30 incubateurs publics (liés aux laboratoires de recherche publics), répartis sur l’ensemble du territoire national et qui suivent au total 12 000 entreprises innovantes.


Outre l’animation du réseau, Retis travaille également à développer des partenariats locaux entre recherche, enseignement supérieur, collectivités territoriales et entreprises innovantes. En juin 2008, Retis a publié un « Livre blanc, 10 propositions pour favoriser l’innovation en France », autour du financement et développement de l’innovation, de l’augmentation du flux de projets innovants et de l’amélioration des relations entre grandes entreprises et « jeunes pousses » innovantes.
Jusqu’à maintenant, cette innovation était essentiellement vue comme technologique. Dans les incubateurs publics par exemple, 5 % des projets seulement sont « non technologique ». Mais les choses évoluent.

Davantage de passerelles doivent être créées entre l’innovation dans l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
et les acteurs de l’accompagnement de l’innovation « classique » (essentiellement technologique). Le souci partagé du développement du territoire, de l’entrepreneuriat, du développement durable, crée en effet des opportunités de collaborations, financières ou non, entre acteurs de l’ESS et acteurs de l’innovation.

Pour aller dans ce sens, les structures publiques d’accompagnement de projets innovants (notamment les incubateurs publics) pourraient s’engager à accueillir et suivre au moins 10 % de projets ESS innovants. Il serait également pertinent d’explorer des possibilités de partenariat et d’expérimentation sur l’innovation sociale, avec le Pôle de Compétitivité Finance Innovation, fédéré par Paris Europlace.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre