Le Labo de l’ESS, association reconnue d’intérêt général, est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > Le saviez-vous ? > Pauvreté et inclusion sociale

Pauvreté et inclusion sociale

Impression ForumPublié le 5 décembre 2012 

L’économie sociale et solidaire inscrit son action dans le long terme et permet d’intégrer durablement les personnes les plus en difficultés au sein de la société, contribuant ainsi à la cohésion sociale du pays. Elle est un levier essentiel de la lutte contre la pauvreté, où le secteur privé est très peu présent, la plupart des actions sont en effet menées par des acteurs de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
.

C’est ainsi que :

  • 6 emplois sur 10 dans l’action sociale sont assurés par des structures relevant de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
    Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
    , premier employeur dans ce domaine.
  • Dans le domaine de l’hébergement et de l’insertion des personnes en difficulté sociale (centres d’hébergement de réinsertion, d’urgence, etc.), elles représentent 87% des structures existantes (Source : Macif - Uniopss).
  • Plus de 26 millions de repas seront distribués en 2013 grâce à la collecte nationale réalisée en novembre 2012 par les 100.000 bénévoles des banques alimentaires, dans plus de 9.000 magasins.
  • 115 millions : c’est le montant en euros de la valorisation estimée des heures de bénévolat dans les Restos du cœur en 2011-2012.
  • 270 millions d’euros sont investis chaque année dans le logement par les acteurs de l’économie sociale et solidaire.
  • La grande pauvreté touche plus de 2 millions de personnes en France. 1 422 000 personnes en situation de pauvreté ont été aidées par le Secours catholique en 2011, dont 668 000 enfants et 754 000 adultes. (Source : Rapport du Secours catholique du 8 novembre 2012)
  • 275 000 contrats ou missions sont proposés chaque année à des personnes éloignées de l’emploi par plus de 3 500 structures d’insertion par l’activité économique (IAE IAE Insertion par l’activité économique ) réparties sur l’ensemble du territoire français.
    Ces structures génèrent 2 milliards d’euros de chiffres d’affaires. L’ambition des réseaux de l’IAE est que les structures d’insertion soient en capacité de recruter plus de 500 000 personnes soient d’ici 5 ans pour répondre aux besoins.
  • Les Universités populaires Quart Monde, créées par ATD Quart Monde, sont actives dans 15 régions d’Europe. Elles ont montré depuis 30 ans que les personnes en situation d’exclusion et de précarité pouvaient travailler sur des enjeux de société à partir de leurs expériences de vie.
  • 35% de personnes éligibles au RSA n’y ont pas recours (estimation du rapport public d’évaluation du RSA, Décembre 2011)

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.