Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Agenda > Séminaire "Transition écologique, travail et emploi"

Séminaire "Transition écologique, travail et emploi"

Mardi 27 janvier 2015 09:30-18:00 Paris 13e
Impression ForumPublié le 9 janvier 2015 

Dans le cadre de son cycle de séminaires sur "Les enjeux économiques de la transition écologique", l’Institut Veblen organise le 27 janvier 2015 une journée d’études sur "Transition écologique, travail et emploi".

Quels seront les effets de la transition écologique sur le niveau d’emploi ? Va-t-elle en créer ? En détruire ? Comment assurer les reconversions nécessaires ? Comment protéger les salariés, sécuriser leurs parcours et leurs revenus ? Quel sera le rôle des partenaires sociaux ? Comment et à quel niveau négocier ? Et au-delà, cette transition pourrait-elle être l’occasion de repenser la place du travail dans notre société ?

Ce séminaire est dirigé par Aurore Lalucq de l’Institut Veblen et Philippe Roman (UVSQ), soutenu par l’Institut CDC pour la recherche, la Chaire "Reconversion écologique, travail, emploi, politiques sociales » du Collège d’Etudes Mondiales dirigée par Dominique Méda et la Revue Projet.

Le programme est consultable sur le site de l’Institut Veblen

Date  : Le 27 janvier 2015, de 9h30 à 18h
Lieu  : Fondation Fondation Définition Maison des sciences de l’Homme, 190, avenue de France. 75013 Paris.
Inscription : contact@veblen-institute.org avec comme sujet "Inscription journée 27 janvier"

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.