Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Vient de paraître : "Les PTCE, des leviers pour le développement durable des (...)

Vient de paraître : "Les PTCE, des leviers pour le développement durable des territoires" - Encyclopédie du développement durable

Impression ForumPublié le 4 janvier 2018 

L’Encyclopédie du développement durable est l’outil pour la compréhension des enjeux du développement durable et la mobilisation autour de ces questions créée par l’association 4D. Dans ce nouvel article, ce sont les pôles territoriaux de coopération économique (PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. ) qui sont analysés en tant qu’acteurs du développement territorial inclusif et résilient.

Lire l’article "Les Pôles territoriaux de coopération économique, des leviers pour le développement durable des territoires" de l’Encyclopédie du développement durable...

Les PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. sont des ensembles d’acteurs de terrain qui s’associent autour d’un projet économique commun pour favoriser le développement territorial local : associations, coopératives, collectivités territoriales, entreprises classiques, universités, etc. "Les pratiques des PTCE se basent sur une approche appréhendant simultanément les questions économiques, sociales, culturelles et environnementales. L’objectif est de renforcer le tissu économique local en s’appuyant à la fois sur la demande et sur l’offre : demandes provenant de besoins non satisfaits et offres résultant de ressources locales, notamment humaines ou immatérielles, insuffisamment valorisées", explique l’article de l’Encyclopédie du développement durable. Il prend ensuite l’exemple d’Organic’Vallée, qui oeuvre pour transformer les déchets de la ville en ressources agricoles dans les campagnes, de Clus’Ter Jura, qui allie valorisation des déchets et insertion par l’activité économique, ou de FigeActeurs, qui développe la gestion territoriale des emplois tout en mettant en oeuvre une transition énergétique par les énergies renouvelables et la réduction des déchets.

Concernant la reconnaissance de ces acteurs, l’article revient sur l’historique des Etats Généraux de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
qui ont entre autres traité de l’expérimentation et de la labellisation des pôles de coopération territoriaux. "Afin de reconnaître et de dialoguer avec les nombreuses initiatives locales, le Labo de l’ESS a élaboré avec les acteurs concernés une charte fédératrice visant à créer une communauté de pôles répondant aux mêmes valeurs de coopération et s’engageant autour de perspectives communes." En juillet 2014, les PTCE sont reconnus dans l’article 9 de la loi relative à l’ESS.

L’article présente ensuite certains aspects spécifiques des PTCE, notamment la construction de la coopération dans le temps : "La dynamique de coopération dans les PTCE est multiforme, expérimentale. Elle se construit à travers la recherche collective et la mise en oeuvre d’innovations procurant des avantages mutuels. Ainsi, dans la construction d’une filière territoriale au sein d’un PTCE, la logique classique clients-fournisseurs ou prestataire de services-client aux intérêts divergents s’efface devant la recherche d’un intérêt commun. Elle se nourrit des apprentissages et de la confiance tirés des expériences réussies. Elle demande du temps : les réussites agrégatives ont une antériorité de plusieurs décades : 50 ans pour le pays du Mené, 30 ans pour les fermes de Figeac. La solidarité et la cohésion issues de ces pratiques de coopération dans la durée sont un gage de robustesse et de résilience face aux chocs exogènes." Autre élément mis en valeur : "L’objectif de coopération des PTCE se distingue de celui des pôles de compétitivité. Alors que ceux-ci ciblent principalement l’innovation technologique et les filières industrielles à haute valeur ajoutée, les PTCE se déploient sur des activités localisées et mettent en oeuvre des innovations sociales et organisationnelles, pas uniquement technologiques. Ils valorisent les aspects humains, pas forcément monétaires, que sont la proximité géographique, la vitalité du milieu socio-culturel et favorisent l’entrepreneuriat social Entrepreneuriat social Définition ."

L’article propose également une synthèse des principaux enseignements issus de L’enquête d’analyse des PTCE du Labo de l’ESS, par exemple :

  • "Selon cette enquête, les mutualisations portent en majorité sur le partage de savoirs et d’expériences (79%), de locaux (58%) ou d’autres moyens matériels (44%). La mutualisation financière (27%) est plus rare, la mutualisation de la communication extrêmement rare (2%)."
  • "Guidés par l’exploration de pistes de développement territorial à partir de l’expérience des fondateurs, les PTCE s’adonnent rarement à une production mono-sectorielle. Si quelques PTCE s’organisent autour de métiers proches ou complémentaires (Resto Passerelle, Initiatives et Cité, Culture et Coopération, Coursive Boutaric), la logique de coopération les amène vite à compléter pour agréger une filière (Bio pour tous) et beaucoup sont multi-activités."
  • "De nombreux membres de PTCE développent des fonctions transverses relevant du développement local et durable, de l’ingénierie, de l’accompagnement et de l’incubation d’activités, de la formation professionnelle, de la sécurisation des parcours professionnels et de l’insertion (IAE IAE Insertion par l’activité économique , GEIQ GEIQ Groupement des employeurs pour l’insertion et la qualification , CAE CAE Coopérative d’activités et d’emploi )."
  • "Les entreprises de l’ESS sont au coeur de la genèse et du pilotage des PTCE, elles sont aussi au coeur de l’animation et de la prise de décision. Les associations constituent le principal contingent des organisations membres des PTCE, Le statut associatif est celui de 57% des structures présentes dans l’échantillon d’analyse de « l’Enquête d’analyse des PTCE ». Les SARL et les SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif sont loin derrière avec respectivement 9% et 8% de structures représentées. Suivent les collectivités territoriales (7%). Les structures de l’insertion par l’activité économique représentent 23% des structures de cet échantillon."
  • "Les PTCE regroupent généralement des structures de taille modeste, les organisations de moins de 10 salariés représentent les deux tiers, voire les trois quarts des membres des PTCE. La petite taille des membres tend à conforter l’hypothèse que les PTCE constituent « des réponses appropriées au problème identifié de l’émiettement des petites structures de l’ESS »".

"Il est trop tôt pour dresser un bilan de la contribution des PTCE au renforcement des économies territoriales vers un développement durable, ils sont encore en émergence et en pleine évolution. Mais d’ores et déjà les expériences mises en oeuvre démontrent la productivité de la coopération", explique pour finir l’article avant de conclure : "Leur modèle économique en pleine expérimentation est encore fragile, ils méritent le soutien des collectivités territoriales, car ils construisent un avenir conforme à l’intérêt général. En instituant des collaborations entre des structures de l’économie sociale, des PME et des acteurs publics, autour de projets productifs pour chaque composante et pour le territoire, les PTCE contribuent à préfigurer ce développement inclusif et durable, au service des hommes de maintenant et des générations futures, que l’opinion appelle de ses voeux. De plus les PTCE répondent à une aspiration largement répandue de participation citoyenne concrète à l’élaboration de solutions locales pour surmonter les crises économique, sociale et environnementale."

Lire l’article "Les Pôles territoriaux de coopération économique, des leviers pour le développement durable des territoires" de l’Encyclopédie du développement durable...

Les photos sont issues de notre article sur Organic’Vallee

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre