Initiative inspirante
Publié le 16 mai 2017

1 % pour la planète : favoriser la relation entre mécènes et associations environnementales

Montagne enneigée
Mots clés
mécénat
développement durable
financement

"1 % pour la planète" est un fonds de dotation dont l’objectif est de faire progresser la philanthropie environnementale, aujourd’hui « parent pauvre » du mécénat avec seulement 3% des sommes allouées à ces enjeux. Pour cela, 1% pour la planète va à la recherche d’entreprises qui s’engagent à attribuer 1% de leur chiffre d’affaires annuel à des initiatives environnementales et crée les conditions de développement d’un réseau où mécènes et porteurs de projets peuvent se rencontrer de manière fructueuse.

Charles Kloboukoff, président fondateur de Léa Nature et président du 1% for the Planet France

Faciliter le financement, augmenter l’efficacité sur le terrain

"1% for the planet" est une association créée aux Etats-Unis en 2002 par Craig Matthews, fondateur de Ribbon Flies, et Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia, entreprise pionnière dans la RSE. Les deux entrepreneurs à l’origine du projet partent de leur expérience positive dans la philanthropie et décident de fédérer les entreprises qui ont envie de prendre part au financement d’activités qui ont du sens. L’objectif est de faire croître la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact des actions menées par les associations de protection de l’environnement. Le réseau rassemble 1 300 entreprises dans le monde et le fonds de dotation français, né en 2014 et basé en Haute-Savoie, en est l’émanation. En France, ce sont une centaine d’entreprises et 400 associations qui sont mises en réseau.

Isabelle Susini, directrice de "1% pour la planète", explique que la démarche part d’un double constat : les associations environnementales passent beaucoup de temps à chercher des financements, sachant que le mécénat environnemental reste encore faible. Pourtant, plus la recherche de fonds par les associations est facilitée, plus l’efficacité et l’impact des projets sur le terrain sont forts.

Dans un premier temps, le fonds de dotation va chercher des entreprises pour les convaincre de devenir mécènes d’actions environnementales et de rejoindre le réseau. Ensuite, pour mettre ces mécènes adhérents en contact avec les projets associatifs, il propose sur son site un fichier des initiatives environnementales agréées « 1 % ». Ce label a été créé afin de mieux identifier les initiatives adhérentes au réseau.

Paroles de membres - Armelle Solelhac, fondatrice de Switch

RAP1% : se rencontrer entre mécènes et porteurs de projets

Outre la mise en place de sa plateforme web, 1% pour la planète organise chaque année les Rencontres Associations & Philanthropes (RAP1%). Cet événement est l’occasion d’une mise en relation directe entre les associations du réseau, des entreprises mécènes adhérentes et un réseau de structures partenaires. Les associations du réseau candidatent pour participer à la journée via un appel à projets et, après sélection, sont invitées à présenter leurs projets sous forme de pitch.

En 2016, 40 projets ont été sélectionnés afin de participer à la journée et se présenter devant une vingtaine de mécènes, qui peuvent s’associer immédiatement ou à moyen terme pour co-financer un projet. Les budgets globaux alloués aux projets grâce à cet événement s’élèvent à 7 millions d’euros en capacité annuelle. Pour l’édition 2017 des RAP1%, qui se tiendra en octobre, il est également proposé de récolter des sommes en amont, qui seront allouées le jour J aux initiatives choisies par le vote du jury composé d’entreprises, de médias partenaires et du grand public. Les thématiques de l’appel à projets ouvert aux associations du réseau sont : biodiversité, agriculture, océans, climat, santé et environnement.

Même si le cœur de métier de 1% pour la planète porte sur le mécénat financier, la modalité de soutien dépend des structures et peut aller jusqu’au mécénat de compétences, avec une implication directe des salariés de l’entreprise mécène dans le projet initialement accompagné financièrement.

Revenir à la page "Le Mag"
Pour aller plus loin
Logo Fondation RTE
Field flap
Mécanat
Field flap
Publié le 16 juin 2017

Le mécénat pour développer les projets de l’économie sociale et solidaire

Un des leviers de financement des projets en faveur de l’intérêt général est le mécénat : cette pratique, qui relève de...
Lire plus

Tribune

Sylvaine Parriaux

Sylvaine Parriaux

Directrice générale adjointe d’Admical

De l’intérêt général de soutenir l’entrepreneuriat social

Etre entrepreneur social, c’est mettre l’économie au service de l’humain, concilier intelligemment intérêt général et...
Lire plus

Vous souhaitez soutenir le Labo de l'ESS ?

Accompagnez la construction de l’économie sociale et solidaire de demain en adhérant à notre think tank et à nos valeurs !

Adhérez