Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Adieu, Stéphane

Adieu, Stéphane

Impression ForumPublié le 28 février 2013 

Claude Alphandéry rend hommage à Stéphane Hessel.


Notre ami STÉPHANE, était un ami très cher que je pleure.

En fait, il était l’ami de l’humanité ; et tous ceux qui refusent et crient contre l’injustice, qui savent s’indigner le pleurent aujourd’hui.

Sa vie a été un long combat qu’il a mené avec les armes de sa générosité, de son intelligence, de sa culture et avec une fraîcheur qui donnait envie et plaisir à le rejoindre.
Il a toujours défendu ses causes en mêlant conviction et courtoisie, le courage et la malice.

Il a acquis une popularité mondiale après l’âge de 90 ans ; il s’en amusait, il en parlait avec humour et modestie, mais savait l’utiliser pour gagner le combat de la dignité de l’homme.

Sa participation aux Etats-Généraux de l’économie sociale et solidaire, son apparition au Palais Brongniart a été un moment immense et c’était un bonheur, Hélas, interrompu que d’avoir sa présence incessante parmi "les amis du Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. ".

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre