Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Carenews - Le financement des entreprises de l’ESS selon Hugues (...)

Carenews - Le financement des entreprises de l’ESS selon Hugues Sibille

Impression ForumPublié le 9 mars 2016 

Carenews, le portail numéro 1 de l’intérêt général Intérêt général La formule intérêt général désigne la finalité d’actions ou d’institutions censées intéresser et servir une population considérée dans son ensemble.

Source : Wikipedia
, revient sur l’intervention de Hugues Sibille, Président du Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. , dans l’émission Carnets de campagne sur France Inter. Hugues Sibille y fait le bilan sur les possibilités de financement pour les entreprises de l’économie sociale et solidaire.

« Hugues Sibille a fait l´état des lieux, sur France Inter, des moyens de financements disponibles pour ceux qui souhaitent devenir des entrepreneurs de projets alternatifs et d´innovations sociales et solidaires. Selon lui, l´acquisition de fonds propres est primordiale puisqu´ils permettent de démarrer l´activité et de la faire prospérer car ils restent longtemps dans l´entreprise et permettent d’avoir de la trésorerie pour l´investissement et la recherche.

Ils sont apparemment plus difficiles à trouver pour des entreprises de l´ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. que pour des entreprises classiques car ces dernières garantissent une plus-value qui rassure les investisseurs, chose qui n´est pas assurée dans l´économie solidaire. D’où l´importance des fonds propres apportés par des acteurs publics tels que la Banque Publique d´Investissement (BPI BPI Bpifrance, la Banque publique d’investissement ), la Caisse des Dépôts, ou par d´autres moyens comme l´épargne solidaire. »

Pour lire l’article dans son intégralité cliquez ici.

Ecoutez l’émission Carnets de campagne ici.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre