Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > François Hollande annonce 100 millions d’euros supplémentaires pour (...)

François Hollande annonce 100 millions d’euros supplémentaires pour l’ESS

Impression ForumPublié le 18 janvier 2016 

A l’occasion du bicentenaire de la Caisse des dépôts, le Président de la république a annoncé le fléchage d’une partie des fonds du Livret de Développement Durable (LDD) vers les entreprises de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. . Une proposition portée par Finansol, le Labo de l’ESS et ses partenaires.

Finansol se félicite de cette annonce qui rendra « la finance solidaire accessible à tous », selon Sophie des Mazery sa directrice. Le Livret de Développement Durable (LDD) géré par la caisse des dépôts pourra désormais être utilisé pour financer les entreprises de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. par les français qui souhaitent donner du sens à leur épargne.

Même si l’annonce de François Hollande ne permet pour l’instant pas de dire qu’elles seront les modalités, le choix restera entre les mains des épargnants. Une case à cocher sur le formulaire de souscription pourrait permettre à toute personne de décider d’affecter une partie de l’épargne (5 à 10%) placée sur un LDD au financement de l’ESS.

Pour la directrice de Finansol, l’essentiel est de permettre aux citoyens de « reprendre la responsabilité sur leur argent ». Résumant ainsi l’esprit de la finance solidaire. Le LDD, conçu pour financer les initiatives qui vont dans le sens du développement durable, parait ainsi plus judicieux pour le financement de l’ESS que le livret A. 100 milliards d’euros sont actuellement en dépôt sur des LDD. L’objectif est de passer à de 0.12%, en 2012, à 1% au moins de la part de l’épargne financière des ménages dédiée à la finance solidaire. Prochaine étape : l’assurance vie. Finansol souhaite que toutes les compagnies d’assurance vie proposent demain au moins un contrat solidaire.

Comme Finansol, le Labo se réjouit de l’annonce de cette mesure. Celle-ci figurait dans les propositions du groupe de travail réuni autour du développement des outils financiers éthiques et solidaires. Voir proposition 6 de la publication du Labo de l’ESS.

En savoir plus :

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre