Tribune
Publié le 1 janvier 2011
Claude Alphandéry

Claude Alphandéry

Président du Labo de l'ESS

Janvier 2011

Avec sa petite brochure intitulée "Indignez-vous !", d’une vingtaine de pages, Stéphane Hessel réunit près d’un million de lecteurs et un nombre sans doute considérable d’internautes. Quel est le dénominateur commun de ces derniers ? L’indignation, évidemment.

Avec sa petite brochure intitulée "Indignez-vous !", d’une vingtaine de pages, Stéphane Hessel réunit près d’un million de lecteurs et un nombre sans doute considérable d’internautes. Quel est le dénominateur commun de ces derniers ? L’indignation, évidemment. Le combat contre le fatalisme ambiant, assurément. Ce grand résistant a su, par le passé, et sait très bien, aujourd’hui, répondre à l’indignation par des propositions concrètes.

C’est tout l’objet des Cahiers d’espérances pour une autre économie dont le lancement coïncide avec la mise en ligne de la plateforme collaborative "Pour une autre économie", véritable clé de voûte des Etats généraux de l’économie sociale et solidaire. A ce titre, les abonnés de la newsletter du Labo de l’ESS recevront jusqu’à juin une newsletter spéciale Etats généraux de l’ESS.

Les Cahiers d’espérances visent à démontrer qu’il n’y a pas de fatalité, que l’économie sociale et solidaire – en collaboration avec d’autres forces – peut être source de solutions crédibles et utiles pour transformer la peur, l’impuissance et la colère en actes de résistance. Résistez en montrant ce qui peut devenir, demain, le socle d’une autre économie !

Revenir à la page "Le Mag"

Vous souhaitez soutenir le Labo de l'ESS ?

Accompagnez la construction de l’économie sociale et solidaire de demain en adhérant à notre think tank et à nos valeurs !

Adhérez