Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Agenda > L’Economie sociale et solidaire à l’assaut des inégalités entre les femmes et (...)

L’Economie sociale et solidaire à l’assaut des inégalités entre les femmes et les hommes ?

Mercredi 21 novembre 2012 09:30-18:00
Impression ForumPublié le 5 novembre 2012 

Une journée est organisée à Paris le 21 novembre, sur les inégalités hommes-femmes dans l’économie sociale et solidaire.


Avec le Mouvement pour l’économie solidaire (MES), le Centre Hubertine Auclert et e-graine.

En 2011 le Mouvement pour l’Economie Solidaire a participé à l’organisation des Etats Généraux de l’Economie Sociale et Solidaire, une initiative du Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. en collaboration avec l’ensemble des acteurs de l’ESS. Pendant 6 mois, des centaines de partisan-ne-s d’une économie alternative à une économie capitaliste de plus en plus destructrice, ont rédigé 400 cahiers d’espérance qui dénonçaient, proposaient et faisaient la preuve qu’une autre économie était possible. Ces cahiers d’espérance exploraient 12 thématiques mais... la thématleique du genre et la réflexion sur la place des femmes et des hommes étaient absentes. A l’issue des Etats généraux un groupe de femmes et d’hommes décida d’animer la réflexion sur la question du genre et de l’économie sociale et solidaire. Le MES en IDF a décidé de prolonger cette initiative et de poursuivre les réflexions engagées en organisant une journée sur le thème : Genre et égalité professionnelle et sociale en IDF.

Cette journée est co-construite par plusieurs acteurs dans le cadre d’un groupe de préparation ouvert, avec le soutien de la Ville de Paris, du Conseil Régional d’Ile-de-France et du Centre Hubertine Auclert.

Elle est organisée en 3 temps :

Programme

  • 9h00-9h30 : Accueil du public
  • 9H30-10H : Ouverture de Madame Pauline Véron élue en charge de l’ESS à la Ville de Paris
  • 10h00-11h15 : "Les freins à l’égalité professionnelle", une table ronde animée par Florent Dupuis (e-Graine) et Madeleine Hersent. Intervention de Nagat Azaroili, chargée de mission égalité professionnelle à la délégation aux droits des femmes et à l’égalité F/H (DRDFE) : "Des inégalités persistantes en Île de France malgré des avancées importantes. / Christiane Marty, chercheuse, commission Genre et mondialisation (ATTAC) : "Lutter contre la précarité des salarié-e-s dans le secteur social" - Marilyn Baldeck, Déléguée générale de l’AVFT : "Combattre les violences sexistes et sexuelles au travail"
  • 11h15-11h30 : Pause
  • 11h30-12h45 : "Femmes, pouvoir et responsabilités", une table-ronde animée par Florent Dupuis (e-Graine) et Madeleine Hersent. Avec Nicole Alix (groupe femmes ESS) : "Les femmes dans la gouvernance des structures de l’ESS" / May Bouhada (présidente de l’association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (contrat de droit privé). L’objectif de cette convention doit avoir un but autre que le partage de bénéfices entre les parties, d’où l’appellation d’"association à but non lucratif". H/F Ile de France pour l’égalité femmes-hommes dans l’art et la culture : "Art et culture : Où sont les femmes ?" / François Fatoux, délégué général de l’ORSE : "Réinterroger le pouvoir au masculin comme producteur de normes dites masculines
  • 13h00-14h00 : Repas Libre
  • 14h15-14h45 : Synthèse de la matinée par Erika Flahaut, Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université du Maine
  • 14h45-15h45 : Des acteurs et actrices qui font avancer l’égalité, une table ronde animée par François Bernard (Alice Coopératif Concept/MES) et Clémence Pajot (Centre Hubertine Auclert) / Marie-Paule Jammet (co-présidente d’Artisans du Monde) : "le commerce équitable Commerce équitable Construire un modèle différent d’échanges Nord-Sud, basé sur d’autres rapports entre les consommateurs des pays riches et les producteurs des pays pauvres. , un combat de genre" / L’ACEPP : "La mixité dans les crèches parentales" / Madeleine Hersent : "Accompagner les femmes des quartiers populaires dans la création d’une activité économique sociale et solidaire" / Aurélie Gall-Regniez (Coordination SUD) : "La construction d’une gouvernance paritaire"
  • 15h45-16h00 : Pause
  • 16h-17H30 : TRois ateliers simultanés pour avancer vers l’égalité professionnelle
    Atelier 1 : Pouvoir : le poids des mots, le choc des pratiques Femm’ess groupe animé par Nicole Alix
    Atelier 2 : Construire une politique d’égalité professionnelle animé par le Centre Hubertine Auclert
    Atelier 3 : Lutter contre les stéréotypes pour faire avancer l’égalité animé par l’Association des Ludothèques en Île de France ALIF par Nicole Dehayes
  • 17H 30 Conclusion

PDF - 247.5 ko Téléchargez le programme (PDF, 247.5 ko)

Lieu

Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobeau
75004 Paris

Inscription gratuite et obligatoire avant le 21 novembre 2012 : http://de.amiando.com/DSCWUWJ.html

Pour toutes informations complémentaires :
MES IDF
Mitsuo BAVAY
Chargé de mission BDIS IDF

Avec le soutien de la région Ile-de-France (FRDVA) et de la Ville de Paris.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre