Tribune
Publié le 21 juillet 2016
Sylvain Crapez

Sylvain Crapez

Délégué Général de l’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme)

Le tourisme solidaire au service du développement économique des territoires

Notre union, association reconnue d’utilité publique, inscrit son action dans le cadre d’un projet d’intérêt général à but non lucratif. L’UNAT est l’acteur incontournable du tourisme pour tous, un tourisme social et solidaire. Aujourd’hui, notre réseau fédère et représente 67 membres nationaux et plus de 600 membres régionaux réunis dans nos 12 UNAT en Région. Le réseau regroupe près de 1 500 établissements, 220000 lits, 27,5 millions journées de vacances, et 4,5 millions de vacanciers.

Acteur résolument ancré dans l’économie sociale et solidaire, l’UNAT s’engage et défend un idéal qui contribue à créer de la valeur sociale au sein de l’économie de marché par un tourisme de qualité ouvert à tous.

En effet, par leurs actions, nos membres voyagistes ou villages de vacances, centres de vacances enfants/ados, centres sportifs, auberges de jeunesse, organisateurs de séjours, centres internationaux de séjours, campings etc., sont vecteur de cohésion et de progrès social au service d’une société plus solidaire et durable. Cette démarche nous la défendons pour le plus grand nombre. Enfants, ados, jeunes, familles, seniors : tous prennent une place pleine et entière dans nos projets associatifs, coopératifs ou mutualistes.

De nombreux combats nous attendent. A commencer par la reconnaissance de la valeur sociale de vacances accessibles à tous. Un tourisme qui soit facteur de cohésion sociale, vecteur d’enrichissement personnel et collectif, d’ouverture à l’autre et enfin facteur de lutte contre l’exclusion. Il ne s’agit pas d’une offre de vacances au rabais ou encore synonyme de vacances pour pauvres mais au contraire : le tourisme sociale et solidaire organise des espaces de rencontres et d’échanges où la mixité s’organise et où elle est source d’épanouissement, tant individuel que collectif.

Aussi, l’importance économique du secteur doit être reconnue. Les membres de l’UNAT contribuent de manière tangible au développement économique des territoires, les activités touristiques de nos adhérents représentent 42 000 emplois pour 1,5 Milliard d’euros de chiffre d’affaires. Près de 205 Millions d’euros d’impôts, taxes et charges sont reversés annuellement à la collectivité. Au-delà des problématiques sociales et de la nécessaire rentabilité économique, les adhérents de l’UNAT construisent et mettent en oeuvre des modèles économiques innovants sur les territoires. Nous devons donc travailler à l’émergence et à la sécurisation de conditions cadres permettant de faire du tourisme social et solidaire un acteur clé de l’innovation sociale et économique.

Nos établissements développent aussi des activités périphériques en dehors de leur mission d’origine d’accueil strictement touristique. Ces activités peuvent constituer des réponses à un besoin local qui ne peut pas toujours être satisfait par les services de la commune d’implantation ou par le secteur lucratif. La reconnaissance de la fonction sociale des établissements touristiques et des organisateurs de séjours serait donc toute naturelle.

Nos membres valorisent également les territoires. Ils furent les premiers à proposer des aménagements pour faciliter la démocratisation et la pratique des activités : sentiers de randonnée pédestre, pistes de ski de fond, pistes cyclables, aménagement des rives le long des cours d’eau, etc. La reconnaissance d’un tourisme aménageur des territoires, vecteur du développement local permettrait de valoriser leurs pratiques.

Ces défis et ces ambitions nous les conduisons en partenariat avec tous les acteurs de l’ESS et nous comptons bien dès aujourd’hui relayer nos aspirations communes autour de quelques sujets transversaux qu’il s’agisse de la transition énergétique, de l’insertion sociale ou encore de partenariats économiques innovants notamment autour de l’épineuse question du patrimoine foncier et immobilier.

L’UNAT prône un Tourisme au service des Hommes et des Territoires.

Revenir à la page "Le Mag"
Pour aller plus loin
Tourisme solidaire
Field flap
Publié le 21 juillet 2016

Le tourisme solidaire répond aux aspirations des voyageurs d’aujourd’hui

Le tourisme est une activité contributrice de développement économique et peut, dans certains pays, représenter une part...
Lire plus
U2 Guide
Field flap
Devanture du Zazie hôtel
Field flap

Vous souhaitez soutenir le Labo de l'ESS ?

Accompagnez la construction de l’économie sociale et solidaire de demain en adhérant à notre think tank et à nos valeurs !

Adhérez