Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Loi sur l’ESS, "Il ne doit pas s’agir d’une loi alibi", interview de Hugues (...)

Loi sur l’ESS, "Il ne doit pas s’agir d’une loi alibi", interview de Hugues Sibille

Impression ForumPublié le 26 août 2014 

Président de Esfin-Ides, société de financement des entreprises de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. , Hugues Sibille est également vice-président du Conseil supérieur de l’ESS et du Think tank, le LABO de l’ESS.

Dans une interview pour le magazine Socialter, Hugues Sibille dresse le bilan de la loi sur l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. et en analyse les perspectives tout en concluant qu’on ne crée pas le mouvement social par la loi mais par l’engagement collectif.

www.socialter.fr

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre