Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Partenariat entre le Crédit Agricole Franche-Comté et le Labo de (...)

Partenariat entre le Crédit Agricole Franche-Comté et le Labo de l’ESS

Impression ForumPublié le 4 décembre 2015 

Le 26 Novembre dernier, Elizabeth Eychenne, Directrice Générale du Crédit Agricole Franche-Comté signait avec Françoise Bernon, déléguée générale du Labo de l’Économie sociale et solidaire (ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. ) le renouvellement d’une convention de partenariat pour améliorer l’accompagnement des porteurs de projets sur le territoire.

Dans le cadre de son chantier Banques et Territoires, le Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. s’est engagé dans une démarche visant à rapprocher le système bancaire classique des besoins des acteurs de l’économie sociale et solidaire et des territoires.
Ce projet est né d’un constat : les banques n’accompagnent pas suffisamment les porteurs de projets ESS sur le territoire national. Or, chacun s’accorde à dire que l’amélioration de l’accès des entreprises sociales et des TPE aux crédits et services bancaires sur les territoires est un vecteur de développement des territoires en difficulté.

Une expérimentation unique

C’est pour répondre à ce besoin réel que le Labo de l’ESS a engagé une démarche partenariale de recherche-action avec la région Franche-Comté, le Crédit-Agricole Franche Comté et les acteurs de la finance solidaire. Cette démarche a permis de travailler, conjointement avec les équipes du Crédit Agricole Franche-Comté, sur le processus d’accueil des porteurs de projets au sein des agences bancaires tout en rapprochant les outils financiers solidaires Outils financiers solidaires Les outils financiers responsables et solidaires se distinguent de la finance spéculative, et tendent à répondre aux enjeux de l’économie sociale, solidaire et territoriale. (réseaux d’accompagnement, finance participative Finance participative La finance participative (crowdfunding signifie financement par la foule) permet le développement de projets de tous types en s’appuyant sur les contributions financières du grand public, en dehors des circuits de financements traditionnels (Banque, Business Angels, etc…) , microcrédit, etc.) des établissements de crédits sur un territoire donné.

Au-delà d’une ambition commune, ce partenariat répond aux objectifs propres de chacune des parties prenantes :

  • Pour les créateurs et développeurs d’entreprises solidaires et de TPE : le développement d’une offre de crédits et de services associés mieux ajustée à leurs besoins et contribuant à leur développement.
  • Pour les acteurs des outils financiers solidaires : la reconnaissance et la valorisation de leur fonction d’intermédiation entre l’offre et la demande de crédit bancaire.
  • Pour les banques : le développement de leurs activités vers de nouvelles clientèles ; puis, à partir de nouveaux modes de recueil et d’analyse de la demande, l’élaboration d’une offre de nouveaux produits et services adaptés.
  • Pour les élus : le renforcement du tissu économique et de la cohésion sociale des collectivités de la Région.

Cette expérimentation confirme que l’agence bancaire est le principal « entonnoir collecteur » de la demande, il est donc important de veiller à une acculturation des agences bancaires aux outils financiers solidaires présents sur un territoire donné.

Le renouvellement de cette convention va permettre au Labo de l’ESS de poursuivre cette expérimentation en l’élargissant à Besançon, troisième zone test. Les expérimentations seront démultipliées dans l’objectif d’en dégager des leviers d’actions et propositions concrètes au niveau national.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre