Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > Présentation > L’histoire du Labo de l’ESS > Pour une autre économie > Inciter à la participation citoyenne > Rendre plus efficace les dépenses publiques par la participation (...)

Rendre plus efficace les dépenses publiques par la participation citoyenne

Impression ForumPublié le 28 novembre 2011 

Les acteurs de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. pourraient participer à la constitution avec d’autres réseaux d’un Forum citoyen pour une autre relance alliant à la fois un travail d’information et de veille sur l’utilisation les dépenses du plan de relance ainsi qu’un travail de propositions dans la perspective d’un second plan.


Le grand emprunt qui s’appuie sur l’épargne populaire est une occasion de mettre à l’épreuve la compétence citoyenne en éprouvant à grande échelle les expériences de la démocratie participative Démocratie participative 1 - La démocratie participative est un moyen de gouvernement : les initiatives viennent souvent des gouvernants, qui, ayant besoin d’un appui pour éviter les blocages, veulent s’informer surtout dans le domaine socio-technique, où règne l’incertitude (environnement, problèmes sanitaires). sur les enjeux économiques à venir. Conférences de consensus, jurys citoyens, audiences publiques (Blondiaux, 2008) sont autant de méthodes possibles pour contribuer à l’élaboration de scénarios de sortie de crise et à hiérarchiser les priorités d’investissement identifiées par les experts.

De manière plus sectorielle, il s’agit aussi de mettre en place des instances provisoires de veille sur l’utilisation des aides publiques exceptionnelles accordées aux établissements bancaires et aux grands groupes et sur les contreparties réelles en termes pour les épargnants, salariés ou les consommateurs. Une autre possibilité est celui d’une démocratisation de la gouvernance Gouvernance La gouvernance est l’ensemble des règles et méthodes organisant la réflexion, la décision et le contrôle de l’application des décisions au sein d’un corps social. La gouvernance évoque souvent le « bon gouvernement » et donc des pratiques participatives et inclusives. La gouvernance renvoie aux sphères économiques, sociales, politiques, etc. des entreprises par la présence a minima de représentants des parties prenantes (salariés, épargnants, consommateurs, collectivités locales…) dans les instances de décision.<:em>

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre