Tribune
Publié le 1 janvier 2021
Photo portrait d'Hugues Sibille

Hugues Sibille

Président du Labo de l'ESS

Vivre ensemble ! Résister ensemble. Transformer ensemble ! Soyons groupés en 2022 autour du récit victorieux de l'ESS !

Carte Europe

L’Histoire dira peut-être que 2021 aura été une année charnière. Amplifiées par l’épidémie et les menaces climatiques, cette année a vu monter tensions et contradictions, dessinant ce fameux clair-obscur ou remuent des monstres. Posons-nous collectivement cette question : sortirons-nous de la décennie engagée, par le clair d’un nouveau monde à construire ou par l’obscur des peurs qui gagnent ? Vivre ensemble ne va plus de soi lorsque ce qui sépare progresse au détriment de ce qui rapproche.

Pourtant, au cours de l’année, le vivier des engagements civils est resté tonique, la générosité n’a pas faibli, les territoires ont entrepris sans relâche des initiatives plus justes et durables. Nombreux sont ceux qui veulent individuellement changer de vie, de domicile, de travail, retrouver du sens, de la liberté, l’accès à mère nature.

Notre rôle, celui de l’ESS, celui de son think tank, est dans ce contexte, d’abord, de porter un message de confiance mutuelle et de transformation collective.

Nous défendons des projets où se conjuguent la liberté de l’individu et la force du collectif. Nous le faisons en partant des réalités de terrain et sans sous-estimer les efforts à accomplir pour changer les comportements. C’est pourquoi, le Labo de l’ESS, en cette année 2021, a d’abord travaillé sur l’impératif de coopération. La coopération sera la clef d’avenir de la résilience et de la transformation, et l’ESS dispose en la matière d’un patrimoine de savoir-faire.

Aussi, nous défendons des projets où se conjuguent écologie et solidarité. C’est pourquoi, en 2021 nous avons travaillé sur l’impératif de transition.

Mais nous avons encore mesuré durant cette année que l’ESS, malgré son énorme potentiel d’innovations, peine à faire système et obtenir des impacts à la hauteur des enjeux. C’est pourquoi nous avons fixé un impératif d’unité et de rayonnement de l’ESS.

Le Labo de l’ESS est petit, mais plein d’énergies et de talents. Il continuera à les mobiliser avec conviction et détermination en 2022, convaincu que l’ESS est l’économie de l’avenir. Une année exceptionnelle puisqu’elle célèbre le centième anniversaire de notre fondateur, Claude Alphandéry, dont la puissance d’inspiration reste entière. Cent fois merci Claude.

Une année d’échéances politiques importantes, puisse l’ESS y tenir la place dont notre société a besoin. Une année où nous allons travailler avec de nouveaux partenaires et nous préoccuper de nouveaux sujets comme la place de l’ESS dans une nécessaire relance de l’éducation populaire. Une année où nous expérimenterons des ambassadeurs territoriaux du Labo de l’ESS.

Dans le clair-obscur nous serons résolument du côté de la clarté !

 

Hugues Sibille

Président du Labo de l’ESS

Revenir à la page "Le Mag"

Vous souhaitez soutenir le Labo de l'ESS ?

Accompagnez la construction de l’économie sociale et solidaire de demain en adhérant à notre think tank et à nos valeurs !

Adhérez