Think Tank destiné à faire (re)connaître une économie
plus respectueuse de l’Homme et de son environnement
à travers échanges, réflexions et actions

Accueil > S’informer > Le saviez-vous ? > Les 7 principes clés de l’économie circulaire - novembre 2013

Les 7 principes clés de l’économie circulaire - novembre 2013

ForumPublié le 6 novembre 2013 

L’économie circulaire économie circulaire Définition est un concept encore récent. Ses bases ont été jetées en 2002 dans l’ouvrage "Cradle to Cradle" ("du berceau au berceau") de Michael Braungart et William McDonough. Ses piliers s’inscrivent clairement dans les logiques de développement durable puisque le processus de production ne suit plus un schéma linéaire classique mais un circuit, un cycle vertueux dont les flux entrants et sortants forment un écosystème fermé.

C’est la promotion de la sobriété énergétique, une extrême rationalisation des matières premières et manufacturées de manière à les réparer - les réutiliser - les recycler, une relocalisation de la production en vue d’utiliser les ressources territoriales et de réduire le transport, la fin de l’obsolescence programmée, etc. Ces thématiques n’ont aucune difficulté à se propager dans un contexte controversé de consommation de masse et de raréfaction des ressources.

Jeremy Rifkin, économiste et sociologue américain, a grandement aidé à la popularisation de ce terme. Pour lui, les potentialités qu’offre l’économie circulaire économie circulaire Définition sont gigantesques, tellement que nous nous situons à l’avènement de la troisième révolution industrielle, fruit de l’alliance entre usages rationnels des matières, de l’énergie et du numérique.

L’économie circulaire s’articule autour de 7 principes clés. Si le recyclage est le phénomène le plus visible, il ne faut pas oublier qu’il s’effectue en aval de la production et de la consommation, et qu’il est possible d’intégrer l’économie circulaire dès le début du processus :

  • L’ÉCOCONCEPTION pour minimiser les impacts environnementaux dès l’élaboration d’un produit.
  • L’ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE, organisation qui optimise l’usage ressources (matière et énergie).
  • L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ privilégie l’usage à la possession.
  • LE RÉEMPLOI permet de remettre dans le circuit économique les produits ne répondant plus aux besoins du premier consommateur. Par exemple, la vente de pneus d’occasion.
  • LA RÉPARATION  : les biens en panne peuvent retrouver une deuxième vie par le biais de la réparation.
  • LA RÉUTILISATION : certains composants d’un produits peuvent être réparés ou démontés et les pièces encore en état de fonctionnement triées puis revendues.
  • LE RECYCLAGE qui vise à réutiliser les matières premières issues des déchets, en boucle fermée (produits similaires) ou en boucle ouverte (utilisation dans d’autres types de biens).

Certains chiffres sont très parlants. Les analyses du dernier rapport de la Fondation Fondation Définition Ellen MacArthur montrent que l’adoption de modèles circulaires pourrait générer une économie nette de matières premières de 700 milliards de dollars. Le secteur agro-alimentaire est un exemple frappant, quand on sait que chaque année, 1,3 milliards de tonnes de produits alimentaires sont jetés, soit un tiers de la production mondiale. Selon le même rapport, une meilleure collecte des textiles en fin de vie permettrait de réaliser des économies allant jusqu’à 53 milliards d’euros.

Commentaires

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda

Agenda

Les activités du Labo de 2009 à aujourd’hui

Miniature timeline

Revues de presse thématiques :

Nous suivre