Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > GROUPE ID’EES : allier économie classique, insertion et ESS !

GROUPE ID’EES : allier économie classique, insertion et ESS !

Impression ForumPublié le 24 octobre 2019 

GROUPE ID’EES est l’un des premiers acteurs français du secteur de l’insertion par l’économique, ses structures travaillant aussi bien sur le secteur des transports, du bâtiment, des espaces verts que de la restauration collective. Rencontre avec Patrick Choux, son directeur général, pour mieux comprendre la genèse et les activités du groupe !

Un projet pédagogique centré sur le secteur marchand et la diversité des parcours en insertion proposés.

Dans les années 1980, Pierre Choux et Jacques Danière, deux éducateurs spécialisés encadrent des jeunes « dits marginaux ». Ces derniers gardent rarement un emploi très longtemps car ils sentent qu’ils ont du mal à s’intégrer au sein des entreprises où ils sont embauchés. En les amenant sur des chantiers éducatifs, les deux éducateurs constatent que si ces jeunes travaillent de pair avec un référent, dans un climat de confiance et de respect, ils reprennent confiance en eux et arrivent à se projeter durablement au sein d’une entreprise.

« À l’époque, aucun intermédiaire n’existe entre le travail social et le monde de l’entreprise pour permettre de constituer ce stade de reprise de confiance qui permet aux jeunes de se projeter sur un avenir personnel et professionnel  » raconte Patrick Choux. C’est pourquoi Pierre et Jacques décident de créer leur propre solution et fondent l’entreprise ID’EES 21 (Initiatives D’Entreprises Et de Services 21) en 1985 à Chenove (Côte D’or) « pour pouvoir offrir un cadre pédagogique et entrepreneurial à ces jeunes et leur permettre de reprendre confiance en eux. » précise le directeur général.

Les deux fondateurs réalisent dès le départ plusieurs choix stratégiques qui aujourd’hui encore constituent la colonne vertébrale du projet pédagogique et entrepreneurial du groupe. Tout d’abord, ils créent une entreprise du secteur marchand afin de proposer une offre économique qui permette à cette entreprise d’exister et de « générer des postes en son sein qui permettront d’accueillir des personnes en parcours d’insertion » spécifie le directeur général.

Ensuite, les co-fondateurs optent pour une entreprise qui propose une diversité de services et donc de métiers afin d’aiguiller au mieux les personnes en fonction de leurs appétences car « si on veut accompagner des personnes de manière dynamique et positive, il faut quand même se préoccuper de leurs motivations pour s’en servir comme un ressort » déclare Patrick Choux. C’est pourquoi ID’EES 21 propose dès le départ ses services dans des secteurs variés : espaces verts, entretien et propreté, restauration collective et sous-traitance industrielle etc.

De l’entreprise d’insertion au GROUPE ID’EES

Aujourd’hui le cœur de métier de GROUPE ID’EES est de recruter des personnes éloignées de l’emploi [1]en leur proposant un parcours d’insertion de 4 à 24 mois dans l’une de ses entreprises.

Ces personnes sont aiguillées vers le groupe, en fonction de ses offres d’emploi, par des structures telles que Pôle Emploi, Cap Emploi, les missions locales ou encore les CCAS . « Le groupe accompagne les personnes pendant toute la période d’insertion sur la reprise de confiance en soi, les savoirs êtres et le fonctionnement d’une entreprise, tout en les poussant à réfléchir à leur parcours professionnel à la sortie de l’entreprise. » indique Patrick Choux. Et cela fonctionne puisqu’en 2018, GROUPE ID’EES enregistrait 3843 personnes en parcours d’insertion pour 66% de sortie dynamique vers l’emploi ou vers une formation qualifiante [2].

Depuis plus de trente ans, GROUPE ID’EES se développe et regroupe à ce jour 47 établissements : plusieurs entreprises d’insertion (ID’EES 21, ID’EES 25, ID’EES 49…) mais également 38 agences d’intérim d’insertion. Ces agences ont été créées à partir de 1991 pour répondre à un besoin croissant de diversification de l’offre du groupe sur les métiers proposés en parcours d’insertion. Cela lui a permis de « mieux couvrir la diversité des besoins et d’ouvrir un champ qu’à notre échelle, on ne pouvait pas ouvrir autrement. » précise Patrick Choux.

Zoom sur IDEM, une entreprise innovante qui allie insertion, économie d’énergie et économie circulaire économie circulaire Définition  !

En 2008, la crise économique atteint fortement les activités industrielles du groupe et plusieurs de ses clients préfèrent internaliser ou délocaliser les missions alors réalisées par les entreprises d’insertion. GROUPE ID’EES s’adapte et décide de se développer sur des activités industrielles qui créent une valeur ajoutée et permettent une vraie montée en compétence des salariés en insertion.

C’est ainsi que né IDEM, entreprise d’économie circulaire en insertion.
Implantée sur une ancienne friche industrielle du Groupe Kodak à Chalon sur Saône, puisque «  le bassin industriel de Chalon est le plus gros bassin industriel entre Paris et Lyon » indique le directeur général, l’entreprise transforme les rebus de cartons récupérés – en circuit-court- auprès de cartonniers afin de les transformer en protections de palettes. Pour Patrick Choux, cela permet « d’offrir un cycle de vie supplémentaire au carton avant qu’il ne parte au recyclage ».

En plus de recycler le carton, GROUPE ID’EES, investit dans la recherche et le développement, ce qui lui permet de mettre au point une technique de défibrage du carton pour le transformer en un éco-matériau isolant utilisé dans la rénovation thermique de l’habitat [3]. Cet isolant permet également d’éviter la montée de chaleur en été et constitue donc un moyen écologique pour réaliser des économies d’énergies.

« On a une entreprise d’insertion sur un site de revitalisation industrielle qui emploie en circuit-court des rebus de fabrication de carton pour créer de la valeur sur un nouveau produit innovant qui permet de faire des économies d’énergie, je pense donc que l’on a plutôt un cercle vertueux » résume le directeur général de GROUPE ID’EES qui précise aussi qu’IDEM est un bel outil pour démontrer qu’une entreprise d’insertion peut être un grand site industriel, identique à un site industriel classique, ce qui participe à la fierté des personnes en parcours d’insertion qui travaillent en son sein.

GROUPE ID’EES ne compte cependant pas se reposer sur ses lauriers puisqu’il s’apprête à opérer un changement structurel de ses méthodes d’accompagnement socio-professionnel pour pouvoir construire, avec chaque personne en insertion, un parcours individualisé de montée en compétences. Cela permettrait, lors de l’évaluation du parcours, de mieux valoriser les compétences acquises par le salarié pour qu’à la sortie, il puisse passer le diplôme correspondant au métier qu’il a exercé pendant son parcours d’insertion. Cela lui permettrait de réaliser une sortie de parcours avec une plus forte qualification.

A la croisée entre le monde économique et celui du social, GROUPE ID’EES a su développer des activités variées, au plus près des envies des personnes en insertion. En associant économie classique avec engagements sociaux et environnementaux, GROUPE ID ‘EES est un exemple d’entreprises vertueuses dont on peut s’inspirer sans modération !


Interview & rédaction :
Sophie Bordères
Crédits Photos : GROUPE ID’EES

Pour aller plus loin

Consultez le site de GROUPE ID’EES


[1Pour la plupart des personnes ayant un niveau de formation initiale inférieur ou égal au CAP ou BEP mais aussi des demandeurs d’emplois de plus d’un an, des personnes sans ressources ou bénéficiaires du RSA.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Trouver une initiative

Par thème

Cochez un ou plusieurs thèmes d'action - Le résultat sera une initiative qui aura au moins un des thèmes cochés

Par région

Par statut juridique

Nous suivre